OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
Yacine Guesmia : "Ne pas avoir de regrets"
InterviewPublié le 26/03 à 18:00

Yacine Guesmia : "Ne pas avoir de regrets"

Retrouvez la réaction de l'entraîneur de l'OM Féminines Yacine Guesmia après la large victoire contre Albi (6-0).

Une première période pas évidente, la deuxième plus facile, comment analysez-vous cette victoire 6-0 ? 

Y.Guesmia : "Il fallait être patients. En première mi-temps, on avait le vent contre nous. Albi était organisé de manière assez basse, avec peu d'espace. On était assez sereins à la mi-temps, on savait qu'on allait avoir de plus en plus d'espaces. L'idée était de continuer ce que l'on avait fait en première mi-temps."

Quel constat faites-vous de votre équipe ?

Y.G : "Les enjeux sont les mêmes. On démarre chaque match pour les gagner. On est toujours en course pour la montée. On ne peut faire un constat qu'à la fin de la saison. Aujourd'hui, on prend trois points de plus et on ne veut pas avoir de regrets à la fin. On attend un faux pas de Saint-Etienne. On ne doit pas forcément les regarder, on est obligés de gagner jusqu'à la fin. Sur le plan technique, tactique et physique, on est monté en puissance en deuxième partie de saison. On prend le dessus sur les équipes."

Avez-vous eu un déclic durant cette saison ?

Y.G : "Pas forcément, puisque l'on a tout gagné en première partie de saison (un match nul à Grenoble, 1-1). C'est une équipe qui a appris à se connaître. Il ne faut pas oublier qu'on avait la moitié de l'équipe qui a été recrutée. Le temps que la mayonnaise prenne, l'équipe a pris forme et les filles se connaissent maintenant."

 

Coaching gagnant avec les doublés de Zahot et d'Ali Abdallah, remplaçantes au coup d'envoi. Forcément satisfait de ces entrées en jeu ? 

Y.G : "Je ne dirais pas des remplaçantes, mais des joueuses décisives. Quand on fait entrer une joueuse, c'est pour apporter un plus. On sait que Sarah Zahot va nous permettre d'avoir une meilleure maîtrise technique au milieu de terrain. On sait que Nivine Ali Abdallah va apporter de la vitesse. Elles ont apporté ce qu'elles devaient apporter à l'équipe. Toutes les filles sont concernées."

Comment vit le groupe au niveau du classement, avec cinq points de retard sur Saint-Etienne ?

Y.G : "On y pense (à la montée). On n'a pas le droit à l'erreur. On met les filles sous pression à l'entraînement et en matchs. On ne doit pas avoir de regrets. Si on ne monte pas parce que Saint-Etienne n'a pas fait de faux pas, ce n'est pas grave. Le groupe vit bien. En championnat, on n'a eu qu'un match nul et une défaite, sinon on gagne tout, on ne prend pas beaucoup de but et on en marque beaucoup. Il y a eu cette petite épopée en coupe de France, ce sont des éléments positifs, qui sont faciles pour le staff à manager. Les filles viennent avec le sourire à l'entraînement." 

Comment va Ashley Clark, opérée de la cheville il y a quelques semaines ? 

Y.G : "Elle est en rééducation. Elle est toujours au bord du terrain avec les filles. Ca doit être frustrant pour elle et pour nous. Elle a le fighting spirit (esprit combatif), elle tire le groupe vers le haut. Elle ne lâche pas le groupe. C'est à l'image de l'équipe, soudée et solidaire."

Recommandé pour vous
Loading...