Villas-Boas raconte pourquoi il a choisi Perrin pour les tirs au but à Limoges

Quels premiers choix pour Villas-Boas face à Granville ?

Publié le 15/01/2020 à 16:30

Coach, allez-vous de nouveau vous passer des joueurs sous la menace d'une suspension ? Cette fois-ci, il s'agit de Sanson et Caleta-Car.

André Villas-Boas : "Je ne sais pas. Ils seront dans le groupe tous les deux. On va voir si je prends le risque, on doit faire attention. Je dois toujours penser à ces choses-là."

Avez-vous pris une décision pour le poste de gardien de but ?

A.V.B. : "Décision demain. Steve récupère encore de la blessure subie à Metz. Yohann a donné une belle réponse dans les pénaltys contre Trélissac, et dans les matchs de Metz et Nîmes. Je dois penser à ça aussi et donner un peu de confiance."

Comment préparez-vous une éventuelle séance de tirs au but ? Vous aviez par exemple fait rentrer Lucas Perrin juste pour ça...

A.V.B. : "Je pense que tous les coachs le font. On fait plusieurs séances depuis le début de la saison où on fait des pénaltys. On établit la quantité de pénaltys ratés et marqués, et on établit un ratio. On le fait plusieurs fois. On l'a fait aujourd'hui, chaque joueur a tiré deux pénaltys. On se prépare de cette façon-là, mais à la fin, le côté que le joueur et le gardien vont choisir, tout ça peut changer avec l'ambiance et la pression, mais c'est bon de s'entraîner. Par exemple, le ratio de Lucas était bon et on a décidé comme ça pour Trélissac. Il avait un très bon ratio de pénaltys. C'est vrai quand quand je lui ai dit, il m'a dit "Moi ? C'est moi ?", je lui ai dit "Oui, tu peux tirer". Il avait un très bon ratio de pénaltys pour nous dans les entraînements. On a risqué un peu et il s'en est bien sorti".