Ravanelli : "Villas-Boas a toujours les mêmes qualités"

L'ancien buteur italien de l'OM fait le point sur la qualité du jeu et les résultats de l'OM. Il donne également son opinion sur Villas-boas, qui n'a rien perdu de ses qualités selon lui.

Publié le 08/11/2020 à 01:00

Après la victoire de l'OM à Strasbourg (1-0), les Olympiens continuent leur parcours parmi les équipes de tête du championnat. Même si le contenu n'est toujours pas au rendez-vous, le contraste reste saisissant entre une équipe qui ne lâche rien en Ligue 1 et une autre qui ne parvient pas à s'imposer au niveau européen. C'est la question que se posent beaucoup d'observateurs, dont Fabrizio Ravanelli, aujourd'hui consultant pour la chaîne Téléfoot. L'ancien buteur italien de l'OM expose son point de vue pour Le Phocéen. Interview.

Le niveau de l'OM est pointé du doigt en ce moment, en dépit de bons résultats en Ligue 1. Quel est votre opinion là-dessus ?

Fabrizio Ravanelli : "Je pense voir les mêmes matches que tout le monde, mais je ne peux pas expliquer pourquoi le jeu laisse à désirer. Pour moi, il faut être à l'intérieur du groupe, voir comment se déroulent les entraînements au quotidien, pour avoir une idée réaliste là-dessus. On me parle de déficit physique, mais je ne connais pas leur préparation. En revanche, sur le contenu des matches que je peux voir à la télévision, on voit deux équipes complètement différentes aujourd'hui. Il y a celle qui réussit à avoir d'excellents résultats en championnat et celle qui n'y parvient pas en Champions League".

Elle n'est pas au niveau de cette compétition ?

FR : "Pas sur ce que l'on a vu et sur ce que l'on attend des joueurs de l'OM. Je persiste à dire que cette équipe a des joueurs de qualité, mais qu'elle manque de fierté, d'attitude et même d'un peu de méchanceté pour la C1. En fait, elle manque un peu de tout dans cette compétition, et je n'arrive pas à dire pourquoi".

Vous vous attendiez à beaucoup mieux ?

FR : "Bien sûr. Encore une fois, il y a des joueurs intéressants dans cette équipe, des joueurs très forts même. C'est pour ça que je suis surpris par ce qu'ils produisent, plus que par les résultats. Par exemple, j'ai regardé la défaite de Rennes contre Chelsea, et les Rennais ont montré quelque chose. Même si le niveau des Anglais était supérieur, ils se sont beaucoup battus. Je ne dirais pas que l'OM ne se bat pas, mais si on prend le dernier match contre Porto, on n'a pas vu d'engagement dans les duels. J'espère vraiment qu'ils vont réagir au match retour. Sans parler d'espoir de qualification, c'est très important vis-à-vis des supporters. Il faut faire preuve de fierté et gagner, parce que je pense que Porto n'est pas plus fort que l'OM".

Que pensez-vous de la situation de Villas-Boas, qui vit une période compliquée pour la première fois depuis son arrivée ?

FR : "Pour moi, c'est toujours le même entraîneur. On n'est pas bon une saison et mauvais la suivante. Il a toujours les mêmes qualités et la même envie. C'est d'ailleurs ce qu'a dit Mandanda après Porto en insistant sur le fait que ce sont les joueurs qui changent d'attitudes sur le terrain, pas le coach. Les autres doivent le suivre dans cette voie, on ne doit pas mettre ça sur le dos du coach".

Enfin, comment le grand buteur que vous avez été observe-t-il les difficultés des attaquants de l'OM aujourd'hui ?

FR : "Vous savez, on ne marque pas des buts tout seul, il faut que ça joue autour. Ce sont les occasions qui manquent, avant de parler des buts. Pour le moment, ça n'explose pas assez dans les trente derniers mètres, tout le monde le voit. Ce n'est pas un problème de qualité, car Thauvin, Payet ou Benedetto sont de très bons attaquants. On doit avoir la possibilité de se créer des occasions, ce n'est pas un problème d'attaquants, mais de ce qu'il se passe autour d'eux".