OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
Pau Lopez : "On a un groupe qui n'a pas d'ambition"
InterviewPublié le 16/05 à 00:54

Pau Lopez : "On a un groupe qui n'a pas d'ambition"

La réaction de Pau Lopez après la nouvelle défaite de l'OM à Reims (0-1).

Malheureusement, on te voit souvent dans ce genre de circonstances. C'est encore une fois un non-match. Encore une fois, on n'a pas vu l'Olympique de Marseille qu'on attendait ?

Pau Lopez : Tu as bien résumé. Encore une fois, on est face à notre réalité de la saison. Je pense que tout le monde avait l'espoir de changer un peu la dynamique aujourd'hui, de retrouver l'OM qu'on voit à domicile. Mais encore une fois, il a manqué trop de choses. Il a manqué de l'envie, de la volonté de faire quelque chose de différent, l'envie d'aller jouer en Europe la saison prochaine. Même je l'ai dit dans le vestiaire à la mi-temps, je pensais que c'étaient eux qui jouaient pour l'Europe et nous qui jouions pour rien. À la fin, tu mérites ce que tu mérites. Cette saison, on n'a rien mérité, même en Europe, on a fait la même chose à l'extérieur. Comme je l'ai dit à de nombreuses reprises, il faut assumer ce qu'on a fait. Maintenant, il faut attendre le miracle. Mais quand même, ils peuvent faire n'importe quoi à Le Havre. Mais il reste un match pour finir la saison. Ensuite, il faut assumer les décisions du président. Parce qu'on a montré qu'on n'avait pas le niveau pour jouer à l'OM. On a eu trois entraîneurs différents. Alors, il y a quelque chose qui ne fonctionne pas quand tu as eu trois entraîneurs différents et que les résultats sont toujours les mêmes. Au début, on avait Marcelino, puis on a trouvé un entraîneur qui voulait jouer un peu plus. Mais ensuite, on a eu Gasset, on a joué cinq matchs de bon niveau, puis on a arrêté de jouer. Il a manqué d'ambition. On a un groupe qui n'a pas d'ambition, il faut le dire, c'est la vérité. Il faut essayer de gagner à Le Havre, au moins montrer un peu plus de courage. Et comme je vous l'ai dit, ensuite, il faut attendre l'entraîneur qui va arriver et voir ce que le club décidera. Parce que pour le club, c'est compliqué sans jouer en Coupe d'Europe, surtout économiquement. Alors, il faut assumer ce qui va se passer dans le club. Ensuite, penser à la saison prochaine, parce qu'on a montré cette saison qu'on n'avait pas le niveau.

Le coach parle de honte ?

P.L : Oui, mais je pense qu'il faut séparer les matchs à domicile des matchs à l'extérieur. Je pense qu'à domicile, on a été à la hauteur, mais je pense qu'on est la pire équipe à l'extérieur. Nous sommes l'OM, il y a beaucoup de gens qui viennent nous soutenir à l'extérieur. Mais les résultats sont toujours les mêmes. On a joué contre 10 joueurs de nombreuses fois. On a eu la possibilité de marquer, on a raté des buts, on a commis des erreurs. Il n'y a pas d'excuse. C'est la vérité de cette saison. On l'a montré encore une fois aujourd'hui. Comme je vous l'ai dit, j'ai pensé que c'était le moment de changer un peu et d'essayer de finir en Europe. Franchement, il faut être honnête avec nous-mêmes. Ce n'est pas notre niveau.