Khaoui peut-il passer devant Nagatomo ? La réponse de Villas-Boas

André Villas-Boas a évoqué le poste de doublure de Jordan Amavi dans le couloir gauche. Saïf Khaoui, passeur décisif, peut-il dépasser Yuto Nagatomo ?

Publié le 07/01/2021 à 15:58

Coach, l'apport offensif de Nagatomo n'est-il pas trop limité, par rapport par exemple à Khaoui ?

André Villas-Boas : "C'est vrai, mais c'est une décision, j'ai dit à Yuto de garder sa position aujourd'hui. C'était une instruction. C'était pour avoir Sakai plus haut et laisser à Pape (Gueye) un peu plus de liberté, et c'était aussi à cause du 4-2-2-2 de Montpellier qui nous a posé beaucoup de problèmes. Je le trouve satisfaisant, il doit continuer à travailler. Il peut faire mieux parce qu'il a beaucoup d'expérience et c'est un bon joueur. Il n'a pas beaucoup de chance, parfois il se trouve dans des situations sous pression avec des décisions à prendre très vite... Il apprend aussi à connaître la Ligue 1 et sa vélocité. Je pense que ça va aller pour lui".

La concurrence entre Khaoui et Nagatomo existe-t-elle ?

A.V.B. : "C'est dur. Khaoui en latéral gauche, c'est une invention que j'ai faite. On avait pensé à lui à Toulouse l'année dernière, mais on avait choisi Sarr à gauche et Sakai à droite. Il apprend à connaître la position. A chaque fois qu'il entre, il donne de bonnes sensations. Un peu plus de sécurité sur l'aspect défensif, parce que sur l'aspect offensif il n'y a rien à dire, il est complet. Quand il va de l'avant, il est habitué. Sur l'aspect défensif, moi et mon staff, on a un peu peur. C'est une possibilité, mais je ne sais pas si ce sera le cas pour Dijon".