OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
 Gattuso : « On ne gagne pas les matchs avec des enfants de choeur»
InterviewPublié le 29/11 à 15:30

Gattuso : « On ne gagne pas les matchs avec des enfants de choeur»

Retrouvez les propos de Gennaro Gattuso et Pau Lopez avant la rencontre contre l'Ajax.

À Strasbourg, on t'a vu à un moment donné bouger un peu et secouer Ounahi vers la fin du match. Tu parlais tout à l'heure de la personnalité de l'équipe. Selon toi, penses-tu qu'elle manque parfois de révolte, ne serait-ce qu'un peu de temps en temps ?

Pau Lopez : "Oui, peut-être. Suite à l'incident avec Ounahi, même après le match, j'ai discuté avec lui et je me suis excusé. Ce que je lui ai demandé, c'est de comprendre parfois la situation de chaque joueur. Parfois, ce n'est pas facile quand tu ne joues pas, quand tu sors du banc . Je lui ai même dit qu'il est l'un des meilleurs joueurs que nous avons dans l'équipe et je pense que l'équipe a besoin de lui. Peut-être que la manière dont il est entré dans le match n'était pas la meilleure. Je lui ai exprimé cela et je m'excuse si ce n'était pas la meilleure façon de le dire, mais parfois, pendant le match, c'est toujours compliqué. Cependant, pour nous, pour moi, Azzedine est un joueur différent, un joueur que nous connaissons bien et dont l'équipe a besoin. Quand tu sors d'un match avec les attentes qu'il avait, il faut donner un peu plus. C'est pourquoi je me suis énervé avec lui, puis je me suis excusé. Il a accepté et il n'y a eu aucun problème."

Vous récupérez Samuel Gigot pour le match de demain. Pouvez-vous nous dire ce qu'il vous apporte sur le terrain et dans le vestiaire, et en quoi il est important pour l'entraîneur de pouvoir compter sur un joueur qui a une mentalité de guerrier, qui incarne les valeurs du club et qui représente aussi la région ?

Gennaro Gattuso : "J'ai déjà abordé ce sujet précédemment. Vous avez mentionné qu'il était un guerrier ? Gigot est véritablement un guerrier. Concernant le fait que Pau se soit excusé auprès de l'autre joueur quand il s'est fâché avec lui, selon moi, Pau n'aurait pas dû s'excuser. Parce qu'on ne peut pas gagner des matchs avec des enfants de choeur. Pour moi, Samuel représente cela. Il s'exprime sur le terrain, il dit ce qu'il pense. On peut appeler ça du leadership, mais à mon avis, ce n'est pas exactement cela. C'est plutôt une question d'expérience de vie. Pau et également Samuel possèdent cela. Ils s'expriment, ils savent lire le jeu dans des moments cruciaux. Il y a aussi Kondogbia et Veretout qui peuvent faire cela grâce à leur expérience, plutôt que d'utiliser le terme de leadership car je n'aime pas ce mot. Quant aux autres joueurs, ils ont une lecture moins précise du jeu car ils manquent de cette expérience vécue dans leur vie. C'est donc à nous, les joueurs plus expérimentés, de prendre la parole et de guider ces autres joueurs par la discussion. Pour moi, Samuel Gigot représente cela. Et j'apprécie quand des joueurs expriment leur mécontentement envers d'autres joueurs. Je n'ai aucun problème avec ça. Pas du tout."