Feyenoord 3-2 OM : Rongier pointe les failles défensives de l'OM à Rotterdam

Valentin Rongier revient sur la fébrilité défensive de l'OM à Rotterdam (3-2).

Publié le 29/04/2022 à 00:47

Ce soir, l'OM a parfois été dépassé. Que s'est-il passé ?

Valentin Rongier : "On savait qu'ils allaient presser. On a essayé de ressortir malgré ça, peut-être trop. On aurait dû avoir la personnalité pour se dire qu'il fallait qu'on allonge et qu'on joue les seconds ballons. Ca fait partie du football aussi, parfois, chose qu'on n'a pas réussi à faire. Maintenant, on s'en sort plutôt bien, il y a 3-2 et le match retour sera très important".

Etiez-vous préparés à une telle intensité de pressing ?

V.R. : "Franchement, en Ligue 1, il y a des équipes qui pressent aussi beaucoup. Ils étaient à domicile et ils avaient envie d'emballer le match, ce qu'ils ont réussi à faire. J'en reviens à ce qu'on a dit, je ne pense pas que ce soit une question de pressing plus intense ou quoi, c'est une question de personnalité de notre équipe. On aurait dû réagir plus rapidement".

Vous sentez-vous capable de renverser la vapeur au match retour ?

V.R. : "Bien sûr qu'on en est capables. Je pense qu'on l'a vu en 2e période. On a une semaine pour préparer ce match. On va d'abord préparer le match de dimanche (contre Lyon). Mais il y a forcément des choses positives et on a trouvé le moyen de les mettre aussi en difficulté. On doit appuyer là-dessus et voir comment régler ce problème qu'on a eu aujourd'hui, c'est à dire énormément de ballons dans notre dos".