OM : la galère de Radonjic continue !

Prêté cet été au Benfica Lisbonne, l'ailier international reste dans la lignée de ce qu'il faisait à l'OM. Une grosse déception !

Publié le 12/10/2021 à 15:00

Arrivé en août 2017 à l'OM pour plus de 12 millions d'euros, Nemanja Radonjic a définitivement intégré le cercle des flops de l'histoire du club, même si certains retiennent ses quelques éclairs de talent aperçus ici ou là. Un vrai potentiel confirmé par ses 26 sélections avec la Serbie, sauf qu'à 25 ans et déjà quatre saisons de présence au club, on était en droit d'en attendre beaucoup mieux, surtout à ce prix-là. Malgré tout et on en revient à son statut d'international, Nemanja conserve un nom dans le carnet des recruteurs européens. La preuve avec un prêt la saison dernière au Herta Berlin, puis un nouveau au Benfica Lisbonne depuis fin août.

Avec une option d'achat estimée entre 7 et 10 M€, le club pourrait récupérer une bonne partie de son investissement

Leaders du championnat portugais et en course en Champions League, les Aigles savent généralement recruter, c'est même leur spécialité reconnue dans le monde entier. Le prêt de Radonjic au Benfica était donc une bonne nouvelle, que ce soit pour lui, mais aussi pour l'OM. En brillant chez le géant portugais, le Serbe pouvait se refaire une cote et surtout trouver enfin une vraie porte de sortie. En effet, avec une option d'achat estimée entre 7 et 10 M€, le club pouvait récupérer une bonne partie de son investissement, ce qui pouvait sembler inespéré au vu de son oeuvre sous le maillot Ciel-et-Blanc. Ceci dit, cette option d'achat que Pablo Longoria aimerait tellement voir levée comporte une petite précision, et c'est justement ce qui inquiète à La Commanderie.

Cette option est liée au nombre de matchs disputés, et les dirigeants portugais ne semblent pas très chauds pour l'activer

Pour faire simple, cette option est liée au nombre de matches disputés, et les dirigeants portugais ne semblent pas très chauds pour l'activer. Ils ne le disent pas clairement, mais les chiffres le prouvent. Si on ne connait pas le nombre de matchs qui figurent dans cette clause, il est pour l'instant difficilement atteignable, puisque Nemanja Radonjic n'a jusque là disputé que 31 minutes en Champions League. Pire, il n'est quasiment jamais sur la feuille de match en championnat, puisqu'il ne s'est assis que deux fois sur le banc sans jamais en sortir. De plus, Jorge Jesus évolue depuis le début de la saison dans un 3-5-2 qui ne laisse pas vraiment de place aux purs ailiers. Autant dire que la carrière du Serbe à Marseille a des chances de se poursuivre...