Mercato OM : on insiste pour prolonger Amavi ?

L'OM doit-il prolonger son latéral gauche à tout prix ?

Publié le 22/03/2021 à 15:00

Alors que beaucoup de monde s'interrogeait sur l'opportunité de recruter Yuto Nagatomo le 31 août dernier au vu de son âge (34 ans) et des incertitudes sur son niveau, le Japonais s'avère en fin de compte être plus qu'une doublure, puisqu'avec 25 matches disputés (1 689 minutes), il a finalement beaucoup plus joué que le titulaire indiscutable Jordan Amavi (16 matches, 1 190 minutes). Evidemment, ce dernier n'a pas perdu sa place pour cause de grandes performances du Japonais. Son mollet a lâché le 12 décembre dernier face à Monaco (2-1) et, depuis, l'ancien Niçois a enchaîné avec une douleur à la cuisse qui l'empêche encore aujourd'hui de retrouver la compétition. Ceci dit, d'après les dernières informations, il pourrait retrouver le groupe dans quinze jours pour la réception de Dijon. Un retour très attendu, d'autant que Jordan Amavi fait partie des dossiers les plus chauds de Pablo Longoria. En effet, le latéral gauche sera en fin de contrat au mois de juin, et si des discussions se déroulent depuis plusieurs mois, rien n'est fait pour le moment. L'occasion de se demander si l'OM doit vraiment insister pour le conserver.

L'ancien Niçois s'est totalement relancé sous les ordres d'André Villas-Boas, au point de voir son nom circuler pour les listes de l'équipe de France

À cette question, la première réponse qui nous vient à l'esprit est oui. Pourquoi ? Déjà parce que Jordan est encore jeune (il vient d'avoir 27 ans) et qu'il arrive en pleine force de l'âge. Si ce (très) long arrêt pour cause de blessure au mollet pose évidemment problème, cela n'a rien à voir avec une lourde opération qui pourrait remettre en cause son retour au haut niveau. Question niveau, justement, le sien est excellent après avoir traîné une longue période de doute. L'ancien Niçois s'est totalement relancé sous les ordres d'André Villas-Boas, au point de voir son nom circuler pour les listes de l'équipe de France, et il fait donc partie des points forts de l'effectif olympien. Enfin, personne n'ignore que le poste de latéral gauche est l'un des plus compliqués du marché et les très bons spécialistes sont rares et très chers. Les calculs de Pablo Longoria seront donc assez rapides afin de trancher entre une prolongation (avec augmentation de salaire) et la recherche incertaine d'un remplaçant affichant (au moins) son niveau.

L'OM peut-il lui offrir la revalorisation salariale qu'il réclame pour prolonger ?

Si la première solution semble tenir la corde, ses opposants peuvent aussi afficher des arguments. Déjà, il y a ce désir de partir sur autre chose après une saison compliquée et l'arrivée de Jorge Sampaoli. L'Argentin aura sûrement son mot à dire en matière de recrutement et pourrait souffler d'autres noms à l'oreille de Longoria pour ce poste. Il y a aussi les doutes légitimes sur sa longue blessure, sachant qu'un mollet fragile peut parfois se rappeler au mauvais souvenir de son propriétaire. Mais il y a surtout une question centrale : celle des salaires. Alors que le prochain cheval de bataille de Longoria sera de réduire la masse salariale de l'OM, on sait que si Jordan accepte de prolonger, ce sera avec une revalorisation. Avec des émoluments mensuels estimés un peu en dessous de 200 000 euros, il en réclamerait 250 000 aujourd'hui. Trop pour l'OM de la saison prochaine ? Peut-être, mais encore une fois, son remplaçant ne viendra pas jouer pour beaucoup moins. À vous de choisir !