OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
Autour de l'OM

“M'Madi ? Pas de doutes sur ses capacités à réussir ici”

Par la rédaction du Phocéen

Publié le 19/04/2023 à 18:00

“M'Madi ? Pas de doutes sur ses capacités à réussir ici”“M'Madi ? Pas de doutes sur ses capacités à réussir ici”

Yakine M'Madi a signé son premier contrat professionnel avec l’OM pour les trois prochaines saisons. De ses débuts dans le football à l’ASC Vivaux Sauvagères à son arrivée à l’OM, le joueur de 19 ans a beaucoup progressé. Il a également connu ses premières convocations avec les Comores. Joins par nos soins, ses éducateurs et son père reviennent sur le début de carrière d'un jeune défenseur, à fort potentiel.

“C’était un petit de 4 ans, qui avait déjà des qualités intéressantes”, c'est ainsi que Omar Keddadouche (président de l’ASC Vivaux Sauvagères) décrit Yakine M'Madi, son ancien protégé. Le défenseur central a commencé le football à trois ans, au sein du club situé dans le 10e arrondissement de Marseille. “C'était un petit qui ne faisait pas de bruit, à l'écoute et humble. Il réussit justement, parce qu’en plus de ses qualités footballistiques, il a ce profil-là. C’est quelqu’un qui peut aller de l’avant et continuer à progresser. Il a un environnement sain”, décrit l'ancien formateur du défenseur “Les parents des autres équipes pouvaient suspecter qu’il n’avait pas l’âge”, rigole Serge Obré, responsable de l’équipe du FC Burel, son deuxième club avant de rejoindre l'OM.

Après un premier essai non-concluant au FC Burel, à cause de sa “petite taille”, selon son père Saïd, Yakine M'Madi passe un an à Vivaux. Une année pendant laquelle il a joué surclassé avec des petits qui étaient plus âgés. Ensuite, le “minot” fait de nouveau un essai au FC Burel. “ Là-bas, si tu n’étais pas bon, il fallait travailler. Il m’a dit qu’il pensait à arrêter. Il a fait des entraînements à part, et c’est devenu un bonhomme”, se félicite Saïd M'Madi. 

Saïd M'Madi : “L’OM demandait qu’il maigrisse”

C’est en 2010, à l’âge de 6 ans que M'Madi rejoint le FCB, en catégorie U7. De base positionné en attaque, il va finalement s’installer au poste de défenseur central grâce aux conseils du père de… Maxime Lopez, Jean-Yves. “C’est là qu’il a pris son aura, qu’il a commencé à survoler les débats et à faire l’admiration des équipes adverses. Derrière, il était infranchissable. Il avait la technique pour bien relancer. Il était très bon dans les uns contre uns”, se remémore Serge Obré. À 10 ans, l’OM se positionne et Yakine M'Madi ne va pas réfléchir avant d'accepter. Un détail posait cependant problème, son poids : “l’OM demandait qu’il maigrisse (rires). Yakine n’avait pas de vacances. Il a commencé à être motivé pour le ballon. C’est devenu un petit qui aimait le ballon. Il s'entraînait tous les jours", précise son père.

"Qu'il aille s'aguerrir dans un club de L1 ou de L2"

Après avoir gravi les échelons à Marseille, que ce soit au poste de défenseur central ou en tant que latéral gauche, M'Madi a signé son premier contrat professionnel pour les trois prochaines saisons. Toutefois, le passif de l’OM avec ses joueurs issus de son centre de formation divise ses deux anciens formateurs. Omar Keddadouche espère que le jeune Comorien pourra saisir sa chance : “On a vu des joueurs remplis de talent dans le passé, comme Mehdi Benatia, qui n’ont pas eu leur chance et qui ont explosé ailleurs. On a vu Boubacar Kamara ou encore Maxime Lopez, qui ont eu leur chance et l’ont saisi. Idem pour Samir Nasri. C’est aussi une question de tempérament.”

En revanche, Serge Obré émet certains doutes sur ses capacités à réussir dans le club phocéen : “Cela va être très dur. Ce qui serait intéressant, ce serait un prêt. Qu’il aille s'aguerrir dans un club de Ligue 1 ou de Ligue 2. Sinon, il aura du mal et très peu de temps de jeu.”

Ses bonnes prestations avec la réserve de l’OM l’ont amené à porter le brassard de capitaine. Il a même reçu sa première convocation avec l’équipe nationale des Comores. M'Madi a disputé deux matchs lors de la trêve internationale d’automne dernier (contre la Tunisie et le Burkina Faso). "Il ne voulait pas aller aux Comores. Il m’a dit, je veux jouer avec la France. Il a finalement joué 2 matchs avec les Comores. Les dirigeants et l'entraîneur étaient très contents”, explique Saïd.

Plus qu'à souhaiter au jeune défenseur, qui a signé son premier contrat professionnel. Tout ce que l'on souhaite, c'est la pleine réussite à l'OM !