OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
Autour de l'OM

Formation OM : des départs importants chez les jeunes ?

Par la rédaction du Phocéen

Publié le 11/05/2023 à 15:30

Formation OM : des départs importants chez les jeunes ?Formation OM : des départs importants chez les jeunes ?

Le centre de formation ouvre ses portes à des dizaines de joueurs sommés de quitter le club. Décryptage des talents perdus.

La semaine dernière, on apprenait le départ de nombreux éléments du centre de formation, le tout sous fond de refonte plus globale. Entre 40 et 55 jeunes éléments devraient quitter le centre de formation dans les prochains jours. Focus sur ces départs.
 
Parmi les noms qui vont quitter l'OM, on retrouve des joueurs dont le nom est connu, de par le fait qu'ils ont signé pro (Aaron Kamardin, Nassim Ahmed, Jorès Rahou) ou parce que l'OM est allé les chercher comme l'international U19 suisse Esey Gebreyesus. Le reste est composé de joueurs plus jeunes, dont les noms ne parleront qu'aux spécialistes des équipes de jeunes du club marseillais. Justement, Bastien Cordoléani en est un et il a accepté de nous livrer son sentiment sur les éléments relâchés par l'OM. Il retient quatre noms. 

Les départs qui surprennent Bastien Cordoléani

Lorenzo Doumeng (piston droit / 2005)
"Une petite boule de muscles qui va très vite. Il a eu une pubalgie la saison dernière qui l'a beaucoup handicapé. Lorenzo apporte des choses à chaque match. Athlétiquement, il peut jouer piston ou arrière droit dans une défense à quatre. Ce genre de profils sont très rares en France et en Europe. Tu en avais un en formation. Il a ça dans son ADN, je trouve ça surprenant de ne pas donner sa chance à ce type de profil. Si Pablo Longoria et ses équipes ont ce profil qui va arriver au prochain mercato, je peux comprendre, sinon c'est très surprenant étant donné la conjoncture du football actuel".
 
Nadir Djalti (milieu relayeur / 2005)
"Nadir vient d'Air Bel, très fort potentiel connu de tous à Marseille. Au début, mentalement, il n'arrivait pas à totalement répondre aux exigences du centre de formation. Il n'avait pas de contrat, donc c'était plus facile de s'en séparer. Mais en U19, cette année, il n'y a pas de débat, c'est le meilleur joueur de l'équipe. Sincèrement, je le voyais avoir une proposition de contrat pro et faire la préparation avec le groupe l'été prochain".
 
Yanis Gouider (milieu offensif / 2007)
"Il progressait chaque semaine depuis son arrivée à l'OM, il a assimilé le côté athlétique. On disait qu'il ne faisait pas de stats, il s'y est mis, il sait tout faire, pied droit, pied gauche, je me serais arrêté sur ce joueur. Je suis très surpris de le voir quitter le centre et je ne serais pas étonné que des clubs voisins le récupèrent".
 
Yanis Mohamed (milieu axial / 2008) 
"C'est un milieu de terrain organisateur, capitaine d'une des meilleures équipes U15 de ces 10 dernières années, avec beaucoup de potentiel. Il est jeune et léger physiquement, mais avec beaucoup de potentiel, du leadership. Je suis circonspect par sa non-conservation".
 
D'autres départs surprennent également notre consultant, comme celui de Lionel Lukoki (attaquant, 2005), dont il avoue ne pas être le plus grand fan : "Un super joueur, mais il est un peu petit pour jouer en pointe. L'OM l'a essayé un peu plus bas. Son gros atout, c'est ses stats, il marque dans toutes les catégories. Je trouve malgré tout qu'il y a un cap à franchir physiquement. J'ai un peu des doutes, mais je sais que c'est un des plus suivis par les autres clubs". Pour certains éléments, quitter l'OM peut aussi être l'occasion de se révéler ailleurs sans que le passage au centre de formation ne soit considéré comme un échec, c'est tout ce qu'on peut souhaiter à nos très nombreux futurs ex-Olympiens.

-