Eyraud : "Peut-être que j’ai été victime d’un délit de faciès"

L'ancien président olympien a accordé une interview à So Foot.

Publié le 03/03/2021 à 08:45

Débarqué par Frank McCourt la semaine dernière suite à son conflit avec les supporters de l'OM, Jacques-Henri Eyraud ne s'est pas exprimé depuis, alors qu'il siège désormais au conseil de surveillance du club.

Mais, juste avant sa mise à l'écart, l'ancien président de l'OM avait accordé un long entretien à So Foot à paraitre ce vendredi. Le site du magazine a toutefois publié quelques extraits en avant-première, avec notamment ces confidences sur son lien avec les supporters : "Peut-être que j’ai été victime d’un délit de faciès. Stéphane Tapie m’a dit récemment qu’avec moi, ça ne pouvait pas coller, car je ne disais pas "J’m’en bats les couilles." Je pensais que l’on aurait un débat un peu plus élevé".

JHE défend également son bilan, notamment sur certains recrutements qui se sont avérés des catastrophes industrielles, comme celui de Kevin Strootman : "Une équipe avec onze Kevin Strootman, c’est une équipe qui gagne beaucoup de matchs, croyez-moi"...