OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
Autour de l'OM

Benfica-OM : Le Tavaressico !

Par la rédaction du Phocéen

Publié le 11/04/2024 à 09:45

Benfica-OM : Le Tavaressico !Benfica-OM : Le Tavaressico !

Nuno Tavares, formé à Benfica et ayant connu une aventure à l'OM, se retrouve dans une situation particulière alors qu'il est prêté cette saison à Nottingham. Il s'est confié à L'Équipe sur son passage à l'OM et sur le match de ce jeudi soir.

À 24 ans, le latéral gauche portugais demeure une énigme, oscillant entre un potentiel athlétique indéniable et des limites mentales récurrentes.

 

Igor Tudor, l'un de ses entraîneurs préférés

Son passage en prêt à Marseille la saison précédente reste l'une des périodes, si ce n'est la période, la plus convaincante de sa carrière, où il a trouvé un terrain d'expression adapté dans le football tout-terrain prôné par Igor Tudor. Il exprime sa gratitude envers cet entraîneur pour la confiance accordée. "Cela a été le meilleur moment de ma carrière," convient-il. "J'ai eu des stats intéressantes. En France, le football est plus physique, plus rapide qu'au Portugal. Ce n'est pas aussi compétitif que le Championnat anglais, mais j'ai beaucoup aimé le foot français pour son intensité. C'est toujours différent quand un club et un entraîneur vous font confiance, parient sur vous. Igor Tudor est l'entraîneur qui m'a accordé le plus sa confiance avec Jorge Jesus." Tavares évoque également les similitudes qu'il a ressenties entre Marseille et Lisbonne, et en profite pour se souvenir de l'atmosphère intense qui règne au Vélodrome. "À Marseille j'étais heureux. Je me suis senti un peu comme à Lisbonne. Les rues, les gens, certains endroits : par bien des aspects, les deux villes se ressemblent, et j'ai adoré Marseille. Le stade de Benfica est plus joli mais l'ambiance est encore plus forte, plus intense au Vélodrome. Je ressentais le même lien avec le public. Au quotidien, les fans sont avec toi, te poussent. Je crois qu'il y a peu d'endroits où on retrouve ça."

 

Entre Benfica et l'OM, son cœur balance

Quant au quart de finale de l'Europa League entre Benfica, son club formateur, et l'OM où il s'est épanoui, il avoue avoir le cœur partagé, exprimant son attachement à ses deux anciens clubs et ne préfère pas se mouiller. Preuve aussi que l'OM garde une place tout de même particulière dans le cœur du Portugais.

Je me suis très bien senti à Marseille comme à Benfica, où j'ai été formé, où j'ai débuté chez les pros, et qui a été comme ma deuxième maison. Alors, j'aurai le coeur partagé. Espérons que ce soient deux bons matches et que le meilleur gagne