Affaire EdF/Mandanda : Eyraud voulait la tête du médecin des Bleus

Retour sur le test positif de Steve Mandanda avec les Bleus. Le président de l'OM n'a pas du tout apprécié.

Publié le 09/09/2020 à 08:02
Affaire EdF/Mandanda : Eyraud voulait la tête du médecin des Bleus

Jeudi dernier, on apprenait que Steve Mandanda avait été testé positif au Covid-19 lors de son arrivée au rassemblement de l'équipe de France, alors qu'il avait été testé négatif la semaine précédente avec l'OM. Un imbroglio qui avait fait grand bruit, puisque le portier de l'OM n'était plus contagieux, mais conservait simplement des traces résiduelles dans le système ORL.

Une boulette de la part du service médical des Bleus qui a mis dans une colère noire Jacques-Henri Eyraud vis-à-vis du docteur Franck Le Gall, coupable de ne pas avoir envoyé à temps le dossier de Mandanda à l'UEFA, ce qui l'a obligé à quitter le rassemblement de l'équipe de France. L'Équipe explique que jeudi soir, le président olympien a usé de toute son influence auprès des institutions fédérales pour obtenir la tête de Franck Le Gall. Rappelons que ce dernier exerçait à l'OM sous Rudi Garcia, avant d'être licencié quelques semaines après le départ du coach.