Actualité Actu en direct

Les journalistes bâillonnés au centre RLD

Autour de l'OM | 18/07/2013 - 09:10 | Les journalistes bâillonnés au centre RLD

L’Union des Journalistes de Sport en France a pris connaissance du document de 12 pages rédigé et édité par l’Olympique de Marseille sur les « conditions d’accès à l’information officielle de l’Olympique de Marseille au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus. »

Avant même que l’UJSF n’en prenne connaissance, des patrons de presse, des journalistes de sport s’en sont émus auprès des représentants de notre Union, indignés par pareil règlement.

Ce document bafoue clairement et ouvertement la liberté de presse et l’indépendance des journalistes. Il édicte des règles en total contraction avec les libertés d’informer, s’appuyant principalement sur le caractère privé du centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus.

En substance, l’OM se réserve le droit d’interdire l’accès aux conférences de presse à certains journalistes. Les points presse réservés aux journalistes sont frappés d’une exclusivité donnée à OM TV et OM.net, la retransmission en direct de ces points presse, notamment sur les chaines d’information ou des chaines sportives, sera désormais interdite.

Une déclaration préalable de captation d’image des conférences de presse devra être effectuée auprès du club, avec – en cas d’accord – une autorisation de diffuser uniquement 120 secondes. Ceux ne possédant pas d’autorisation pourront acheter les images au club toujours dans la limite des 120 secondes.

Les entretiens en tête à tête avec un joueur, accordés par le club à un journaliste, se feront en présence d’un responsable de la communication de l’OM, qui pourra mettre un terme à l’entretien si ce dernier ne correspond pas au thème défini préalablement.

Toute mise en ligne d’un programme issu du point presse sur un site internet d’information devra obligatoirement être accompagnée d’un lien renvoyant vers le site officiel de l’OM.

Il ne s’agit malheureusement que de quelques exemples d’un document parfaitement inacceptable.

Depuis plus de 50 ans, l’UJSF défend le droit à l’information, la liberté de presse de nos confrères journalistes de sport. 
Les conventions signées avec les Ligues et les Fédérations pour la gestion des espaces presse dans les stades affirment cette indépendance. Nous ne nous laisserons pas bafouer ces règles fondamentales de liberté de presse, le seul argument de la propriété privée des lieux où se tiennent les conférences de presse n’autorisant pas toutes ces dérives.

L’OM ne détient pas plus un monopole d’exploitation concernant les entrainements des joueurs et les conférences de presse. Les clubs ne disposent pas plus d’un quelconque droit de propriété intellectuelle sur ces entrainements et conférences de presse. L’exclusivité de diffusion que l’OM envisage de conférer à  l’OM TV et OM.net, est tout simplement irrecevable et contraire non seulement à la liberté de la presse mais également à la liberté du commerce et de l’industrie.

En contact avec les patrons de presse qui nous ont sollicités, avec les journalistes de sport indignés, nous allons mettre en place une réponse à ce dispositif imposé sans concertation.

La cellule de crise mise place dès ce matin étudie désormais toutes les possibilités qui s’offrent à elle pour contrer ce dispositif  désastreux pour la profession et pour les media.

L’UJSF

Le dispositif de l’OM est consultable en cliquant ici : http://www.ujsf.fr/docs/Reglement-interieur-Conf-Presse.pdf

Réagissez
Se connecter

L'OM62

18/07/2013 à 09h33

C'est très bien comme ca. Qu'ils arrêtent de chialer les journaleux. Ce qui les embête c'est qu'ils ne pourront plus lancer des vieilles rumeurs bidons... Mais bon par vengeance on leurs fait confiance pour inventer n'importe quoi

roscom

18/07/2013 à 09h34

La liberté de la presse mouarf non mais ils plaisantent quand eux se donnent le droit d'écrire des trucs faux ou des trucs pour jeter de l'huile sur le feu on les entend pas là.
Ca me fait penser aux pseudos journalistes de maxifoot et foot mercato alexis pereira, nicolas lagavardan et le 3 éme pro paris et anti Om je sais plus comment il s s'appelle tout dans la provocation et pas du tout respectueux des joueurs.
Comme les pseudos journalistes de bfm TV et ITV, c'est une bonne chose de" contrôler tout ça. Et que dire de mathoux et menes (pro qsg) qui font la pluie et le beau temps en montrant 150 fois un ralenti pour une équipe et 2 ou 3 fois pour une autre, et evidemment tout ceci influence l'opinion. ........on entend pleurer l'UNFJ ?

Hellborg

18/07/2013 à 09h35

lol, ils se prennent pour reporters sans frontières? :D:D

Ozymandias

18/07/2013 à 09h36

En tout cas ça me fait bien marrer tout ça.
Ok je peux comprendre que ça vous vexe chers journalistes.
Mais en quoi est-ce gênant? Après tout, la saison dernière, la majeure partie des journalistes sportifs nous a littéralement bassiné avec le PSG et son Zlatan (Zlatan a trouvé une maison, Zlatan a bien dormi, Crise au Parc, Ancelotti va-t-il rester bla bla bla...), notamment dans les emissions du genre Canal Football Club, qui passait y au moins 1/3 (si c'est pas 2/3) de l'emission hebdomadaire, ou alors le Moscato Show, avec au moins un sujet "PSG" par jour.
Et cette saison, on va avoir de toute façon du PSG et du Monaco à toutes les sauces pendant des mois. On ne parlera de nous uniquement si l'on réalise une saison inattendue comme la dernière.
Alors messieurs les journalistes, ne vous etonnez pas du peu de considération, contentez vous de faire votre boulot, à savoir couvrir tous les terrains, pas seulement le bling bling qui vous intéresse tant, et gagnez en objectivité..

PS: Et vous avez tellement remué la merde à l'OM, entre les conflits Anigo-Deschamps, le fou rire de Labrune, l'OM joue mal etc etc... Pas étonnant d'avoir le coup de bâton en retour...

gasconha

18/07/2013 à 09h42

je ne suis pas du tout d'accord avec ceux qui mettent tous les journalistes dans le même panier! Sur le fond, ce n'est pas simplement contrôler la presse et choisir (encore plus alors qu'ils le font beaucoup) quoi dire et à qui le dire, c'est s'approprier des droits surtout et donner l'exclusivité à OMmédias. Les liens et autres , c'est pour le business OM! Bientôt, il feront payer les médias.
Tu vois la langue de bois politique... imagine les conférences de presse avec des questions envoyés à l'avance par la presse, choisies par la com de l'OM qui prépare la réponse et le joueur qui la lit face caméra sur un prompteur! On va pas rigoler... surtout s'ils boycottent la zone mixte! Il ne restera que les conf des compétitions (après matchs L1, avant-après LDC)

moriturio

18/07/2013 à 09h43

Deux choses :
-Primo, l'OM est dans son bon droit. Lorsque je suis chez moi, un journaliste n'a aucun droit de rentrer chez moi pour me filmer en train de poser une pêche. D'autre part, je suis libre d'accorder une interview (ou pas) à qui je veux. Rien ne m'oblige à convier Paris Match, Gala le parisien et la Provence. Et is un canard comme L'Equipe raconte sans cesse des conneries sur moi, je ne vois pas pourquoi je devrais continuer à l'inviter à mes conférences. Enfin, le contrôle des images diffusées est la moindre des choses. Les droits à l'image sont une source importante de revenus pour les clubs et pour les joueurs.

-Secundo, l'initiative est louable de la part de l'OM mais le problème, c'est que certains journaleux vont désormais se déchainer contre nous. Déjà qu'il y en a un paquet qui ne nous aimaient pas vraiment...

Citation Envoyé par gasconha Voir le message
Ce n'est pas simplement contrôler la presse et choisir (encore plus alors qu'ils le font beaucoup) quoi dire et à qui le dire, c'est s'approprier des droits sur tout et donner l'exclusivité à OMmédias. Les liens et autres , c'est pour le business OM! Bientôt, il feront payer les médias. Tu vois la langue de bois politique... imagine les conférences de presse avec des questions envoyés à l'avance par la presse, choisies par la com de l'OM qui prépare la réponse et le joueur qui la lit face caméra sur un prompteur! On va pas rigoler... surtout s'ils boycottent la zone mixte! Il ne restera que les conf des compétitions (après matchs L1, avant-après LDC)
Il y a des obligations édictées par la Ligue pour tous les clubs afin d'assurer des interviews et des images aux chaines ayant achetés les droits de la Ligue 1. On ne peut pas faire tout ce que l'on veut. Là, il s'agit uniquement de ce qui se passera au centre RLD. Donc en zone privée. Au passage, des clubs comme le Real ou MU ou le Bayern font a peu prêt la même chose et ça ne gêne personne.

u ribellu

18/07/2013 à 09h44

A force d'interdire untel ou untel, il va pas falooir se plaindre aprés de la désinformation, l'om va vouloir vendre ses infos dans pas longtemps

gasconha

18/07/2013 à 09h46

Citation Envoyé par u ribellu Voir le message
A force d'interdire untel ou untel, il va pas falooir se plaindre aprés de la désinformation, l'om va vouloir vendre ses infos dans pas longtemps
ah! je ne suis pas le seul à voir la chose ainsi...
on verra quand il faudra s'abonner (moyennant finances) pour voir sur internet (oui, cette espace de liberté(s)) la vidéo d'un entraînement où on te coupe au montage les engueulades et autres incidents voire même les mauvais contrôles ou les frappes au but qui tuent les gabians...
alors, ils protègent la marque OM et les supporteurs sont d'accord? Je croyais qu'ils étaient convaincus que l'OM c'était eux et pas des dirigeants de passage...

Citation Envoyé par moriturio Voir le message
Il y a des obligations édictées par la Ligue pour tous les clubs afin d'assurer des interviews et des images aux chaines ayant achetés les droits de la Ligue 1. On ne peut pas faire tout ce que l'on veut. Là, il s'agit uniquement de ce qui se passera au centre RLD. Donc en zone privée. Au passage, des clubs comme le Real ou MU ou le Bayern font a peu prêt la même chose et ça ne gêne personne.
les seules interviews en L1, c'est les coachs après le match! à moins que tu ne comptes Paga et l'aberration française d'aller perturber le banc pendant le match!
On voit bien qu'après avoir été rachetée à la mairie, la Commanderie devient plus privée que jamais.
Quant à se comparer aux grands clubs, c'est beau de les citer en référence et de prétendre les prendre comme modèle mais on voit pas encore les faits ( "Bayern du Sud"...). Je pense qu'il y a d'autres spécificités marseillaises à rapprocher des standards!

alakash

18/07/2013 à 09h52

ozymandias d'accord avec toi..

toute ces interdictions c'est vous qui les avez provoqué, je comprend qu'un club comme le psg ça attire mais cette dernière saison ca été une mascarade !! du zlatan et du beckham a toute les sauce nous ca toujours été "l'om joue mal , l'om ne gagne que 1-0 etc" seul barton vous a excité un peu (ouuuuhh le méchant barton!!) a force de vouloir toujours dézinguer l'équipe il ne faut pas s'étonner de la mesure prise, aussi injuste soit elle...

cela ne vaut pas forcement pour le phocéen directement mais amis journalistes changer votre façon de juger l'om et peut-être l’OM vous reconsidérera ...

louisloule

18/07/2013 à 09h52

Ils ont raison d'agir ainsi !Assez de conneries dans les médias sur Marseille , et en particulier l'OM !Assez de rumeurs bidons , de faux procès d'intentions malsaines !Assez de nous faire passer et le club en tête comme des délinquants chroniques corrompus jusqu'à la moêlle des os !Qu'ils laissent le club travailler en sérénité , et les marseillais vivre leur vie en paix !Pour le moment il faut tout de même reconnaitre que Labrune et Anigo ont donné un bon exemple de discrétion concernant les transferts § Que cela continue ! Les "DASSIER " et ses confréres Non de la presse locale .... dehors !

roscom

18/07/2013 à 09h53

Si quelqu'un est calé peut il nous dire combien y a de quotidiens sportifs dans les autres pays et combien en France (je crois qu'il y a que le torchon) ? PS et HS pour imbula c'est officiel du coté guimgampais 8-)

gasconha

18/07/2013 à 10h16

Alors parce que certaines vérités dérangent, il faut se taire...
je comprends que vous soyez choqué par les traitement de l'extra-sportif des nouveaux riches du foot ou votre ras-le-bol sur les rumeurs bidons ( et le club avec ses agents amis ne fait jamais passer de rumeurs au travers des médias qui le servent?) mais ça n'a rien avoir avec la liberté de la presse, l'indépendance de l'information ou le besoin de notre pays à la transparence feinte d'un journalisme d'investigation qui aille chercher la vérité

Stetho

18/07/2013 à 11h22

Ça alors ! Vincent Labrune aurait un problème avec la liberté d'expression ? Quelle surprise !
J'espère que les journalistes en question commenceront à comprendre les critiques qu'on peut lui adresser dans ce cas.

le gardien

18/07/2013 à 15h45

Salut tout le monde,

ça discute pas mal de ce sujet sur les blogs. Du coup, je n'avais pas remarqué ce topic sur le forum. Je voudrais juste revenir sur le fond de l'affaire. Pour quelle(s) raison(s) la direction de l'OM a mis en place ce règlement ? Et qu'est ce que cela implique réellement pour nous, supporters Olympiens ?

Que se passe-t-il ?

Loin de l'idée relayée dans l'argumentaire préalable au règlement qui consiste à dire que le texte garantit le respect et la probité de l'image de l'OM, je pense (à juste titre) qu'il s'agit avant-tout d'une tentative de prise de contrôle des médias traitant de l'actualité Olympienne. Très simplement, tout média souhaitant évoquer l'OM dans ses colonnes en se rendant à la Commanderie, devra en référer à la direction des médias et lui en demander l'autorisation ; Idem pour les captations et les interviews. Inutile de vous dire qu'une rédaction qui irait braver l'interdit serait attaquée et que si quelqu'un s'avisait à diffuser un discours non validé par la direction du club se verrait refuser l'accès du centre d'entraînement. Ca vous semble démocratique ? Moi, non.

On en a d'ailleurs eu un exemple frappant avec l'histoire de la coupe de champagne d'un vincent labrune hilare un soir de déculottée olympique. Certaines voix se sont élevées sur le Phocéen, le billet de Christophe Champy (pourtant assez clair) a été mal compris par la direction (c'est dire le niveau intellectuel des dirigeants actuels). Résultat, portes closes et rédaction au quasi chômage technique. Un procédé vieux comme le monde mais qui a déjà fait ses preuves.

Qu'est ce que ça implique pour nous ?

Vous connaissez OM.net ? Vous aimez sa liberté de ton et la fraîcheur de ses chroniques ? Moi non plus. Vous aimeriez que les médias n'évoquent l'OM qu'en faisant un copier/coller des communiqués d'OM.net ? Moi non plus. Vous aimeriez qu'Internet soit une coquille vide pour tous les supporters indépendants qui sont assez intelligents pour demander une vraie variété d'information pour se faire une opinion ? Moi non plus. C'est pourtant ce que ce règlement vise à plus ou moins long terme et c'est indéniablement ce que les putschistes de la direction olympienne projettent de faire.

Qu'est ce que ça signifie pour l'information ?

J'ai lu dans un commentaire (désolé de ne pas avoir retenu le nom de son auteur. Je le salue au passage) un parallèle entre cette situation et une violation de domicile. Mais ne vous y trompez pas. Ces deux cas n'ont rien à voir. L'OM est une entreprise et non pas l'appart de vincent labrune. Si elle peut restreindre l'accès de ses locaux au nom de risques de sécurité ou d'intégrité des lieux et des personnes, elle ne peut pas s'appuyer sur un tel délire. Toute violation à la liberté de la presse et la liberté d'informer est répréhensible en France (jusqu'à preuve du contraire). A ce titre, je me demande bien comment les dirigeants du club pourront défendre leur texte en cas de litige.

Oui, je sais, nous ne parlons que de foot. Ce n'est qu'un sport. Ce n'est qu'un jeu. Ce n'est qu'un business. Mais au fond des choses, c'est l'information et le public que l'on attaque. Pas les légions de journaleux baveurs de copies moisies et sans fondement (les copies, pas les journaleux, hein :wink:). Cette situation concerne le monde de l'information en général car il crée un précédent détestable et qu'il ouvre la voie à bien pire. Imaginez qu'on vous refoule du Vélodrome parce que vous chantez des slogans hostiles au directeur sportif par exemple ... Oh, wait...

Je m'emporte un peu. Désolé. En tout cas, je souhaite un bon courage à la rédaction du Phocéen pour faire la part des choses entre son métier (qu'elle fait, quoi qu'on en dise, honnêtement) et cette épée de Damoclès. J'espère également que les professionnels de l'info saurons tenir leur rang et dire un gros F U C K à ce texte et ses auteurs.

Amitiés

Scarolo

18/07/2013 à 15h58

Je trouve ça bien que Labrune reprenne les rênes de la communication. Les journaleux ne se gênent plus pour cracher sur l'OM. Si j'étais le boss, j'irais jusqu'à interdir les cameras de canal de s'inscruster dans les couloirs et sur le parking du stade. Si c'est pour se payer la tete des joueurs, et notamment Valbuena, il faut les envoyer chier. Ils ont les droits seulement pour diffuser le match, alors qu'ils filment le rectangle vert et rien d'autre.

Nice 2-1 OM

vendredi 23/01

20:30 sur

PROCHAIN

MATCH

OM - Evian TG

samedi 31/01

16:30 sur

DERNIER

MATCH

Nous suivre
Classement

Plus de détails

  Clubs Pts J Diff
1 Lyon 48 22 30
2 OM 44 22 20
3 Paris 44 22 20
4 St Etienne 40 22 10
5 Monaco 39 22 7