La conférence de presse de Kamara et Sampaoli

  • 15:42

    L'attachée de presse de l'OM annonce que Kamara ne viendra finalement pas en conférence de presse, le joueur n'a pas souhaité venir...

  • 15:40

    Fin de la conférence de presse de Sampaoli, Kamara est désormais attendu

  • 15:39

    La dernière question posée à Sampaoli est sur Messi, on va s'en passer...

  • 15:36

    Sampaoli sur les critiques : "C'est normal, dans le foot, on tombe amoureux très vite mais l'inverse arrive très vite aussi. Je sais que l'important c'est de gagner dans le foot, on s'appuie seulement sur le résultat. Les critiques peuvent être exagérées ou avoir un côté amateur, car professionnellement, il y a plus de choses intéressantes à analyser que le seul résultat d'un match. Les commentaires sont parfois cohérents et parfois nocifs. C'est pour ça que je ne garde pas les critiques, qu'elles soient positives ou négatives, car je sais que ça change au prochain match"

  • 15:34

    Sampaoli : "On a besoin d'une évolution totale dans ce groupe jeune, avant de prendre des décisions pour corriger quelque chose dans cet effectif au mercato. On doit retrouver l'équipe du début de saison qui a fait de très bons matchs et qui était plus convaincue. On doit être plus régulier, on doit travailler ça."

  • 15:30

    Sampaoli sur Dieng : "Il a été un poison pour l'adversaire, alors que Milik a été plus finisseur. Il a eu cinq occasions de but très claires qu'il s'est créées tout seul. Mais il n'a pas pu marquer. Arek n'a eu que deux occasions et a marqué deux fois. C'est la différence entre les deux. Bamba doit se calmer au moment de finir ses actions, il essaye de finir trop vite, c'est normal pour un jeune joueur. Milik est un attaquant plus fini. Le plan c'était d'avoir les deux pour fixer les deux centraux et d'avoir Gerson derrière eux."

  • 15:28

    Sampaoli sur les décisions Lyon-OM : "Ce n'est pas à moi de décider ça. Mais les faits sont très clairs. L'important c'est de stopper ce genre de choses, de trouver de solution, d'en finir avec ça. Là cela devient trop politique. Il faut des décisions fermes, comme le président de Lyon l'avait dit après les incidents à Nice... Nous ça fait trois fois qu'on subit ça, on se demande encore combien de fois tant qu'il n'y aura pas de sanctions fortes"

  • 15:23

    Sampaoli sur Payet : "Il faudra voir comme il est émotionnellement parlant, voir comment il va supporter ça, car maintenant ça va être difficile quand il va tirer un corner. C'est un moment compliqué pour lui, on va voir comment il est aujourd'hui. S'il se sent bien il jouera, sinon un autre prendra sa place"

  • 15:20

    Sampaoli sur Payet : "Je n'ai pas encore pu le voir ou lui parler, mais le rapport du médecin dit que Dimitri est à disposition du groupe pour le match de dimanche"

  • 15:18

    Saampaoli : "On va voir si Under peut jouer ce match, pour le reste, tout le monde est OK"

  • 15:15

    Sampaoli : "Ce qu'on peut travailler, c'est trouver la façon de créer des occasions, le reste c'est plus compliqué quand on n'a pas de temps. Hier on n'a pas un bon match, mais on a eu une ou deux occasions de plus que Galatasaray pour marquer. Seulement on n'a pas été assez tranchant dans les deux surfaces, c'est quelque chose qu'on doit améliorer, il faut qu'on soit plus fort, plus solide défensivement et offensivement, sinon on offre des situations à l'adversaire qui nous font très mal. Il faut être plus tranchant et réussir à changer ses occasions en points. Avant le 2e but de Galatasaray, on a eu des occasions, ça aurait changé le match."

  • 14:45

    Bonjour et bienvenue sur Le Phocéen pour suivre cette conférence de presse après Galatasaray-OM et avant OM-Troyes dimanche soir. Bon live texte à tous !