Conférence de presse avant Angers/OM avec Amine Harit et Igor Tudor

  • 16:55

    Fin de la conférence de presse, on se retrouve demain soir pour le live texte d'Angers-OM. A suivre sur Le Phocéen le Talk Show en direct à 18h !

  • 16:53

    Tudor sur Harit : "Il est arrivé tard, c'est dommage, mais sincèrement je ne le connaissais pas. Une fois que je l'ai vu sur le terrain, j'ai vu un joueur fort. C'est un bosseur, il va être important pour nous, je suis content de l'avoir avec nous"

  • 16:52

    Tudor sur le huis clos en C1 : "C'est dommage, mais il y a le match de demain qui est important donc la C1 on en parlera après"

  • 16:51

    Tudor sur sa suspension de banc demain : "Il faut l'accepter. Quand je suis arrivé, on m'a beaucoup parlé des arbitres et pas de manière positive, mais du coup j'ai été agréablement surpris. Le niveau n'est pas faible. Il y a des erreurs, mais dans l'ensemble je trouve qu'il y a un bon arbitrage"

  • 16:49

    Tudor sur Sanchez : "Il est arrivé sans faire la préparation avec nous, il va s'améliorer encore physiquement et tactiquement"

  • 16:48

    Tudor : "A part Nuno, tout le monde est disponible. Hier Bailly et Rongier se sont entrainés, c'est une bonne nouvelle"

  • 16:44

    Tudor sur Gerson : "Demain il débutera le match. C'est un joueur fort pour nous, j'en attends plus de lui. A lui de montrer qu'il peut être décisif surtout quand il joue dans les trois de devant"

  • 16:42

    Tudor sur le remplacement de Tavares : "Clauss ? Il ne sera pas si fatigué que ça, il n'a joué qu'une mi-temps dimanche, ça lui fera cinq jours. Celui qui remplacera Nuno le fera de la meilleure des façons"

  • 16:40

    Tudor : "On a été une dizaine pendant la trêve, les gars ont bien travaillé. Les autres sont rentrés petit à petit, on va voir avec l'entrainement comment on peut jouer demain"

  • 16:39

    Fin de la conférence de presse de Harit, on va enchainer avec le coach Tudor

  • 16:37

    Harit sur la C1 : "Ce sont des matchs couperets. Tant qu'on est en vie, on jouera à fond. Il ne faut pas faire de calculs. On peut encore se qualifier. Après de la pression, il y en a toujours. Mais il faut que ce soit la bonne pression, mais la mauvaise"

  • 16:36

    Harit sur le Mondial à venir : "L'erreur serait de calculer. Il faut jouer sans penser à ce qui va arriver. Il faut jouer tous les coups à fond"

  • 16:35

    Harit : "C'est regrettable, on sait la force de nos supporters, c'est pénalisant. Les émotions, les sensations, il faut être sur le terrain pour comprendre. On sort de deux ans de covid, on n'a pas envie de revenir. Après on n'a pas notre mot à dire"

  • 16:34

    Harit : "On est plus au coeur du jeu. On travaille au quotidien sur le pressing, quand il faut le faire. C'est plus "italien" avec du un contre un. Quand je suis revenu aux entrainements, j'ai plus compris ce que le coach demandait, je pense que c'est le cas pour tout le monde"

  • 16:31

    Harit : "Le style de jeu direct, ça nous permet d'avoir plus de ballons à négocier dans la surface. Les joueurs sont jugés sur leurs stats maintenant. C'est là où m'attend, on m'a fait venir pour faire gagner des matchs"

  • 16:31

    Harit sur Gerson : "Il est bien. C'est un compétiteur, il veut jouer tous les matchs. Il est assez pro pour se gérer. Mais il a toujours le sourire, il va très vite retrouver son niveau"

  • 16:28

    Harit : "On reste sur une très bonne série, il faut s'appuyer sur ça. Les trêves internationales ne sont pas faciles à gérer, mais on a l'habitude. Il faut se remettre dans le bain rapidement. Il faut mettre du rythme d'entrée, pas comme la première mi-temps de Rennes, il faut faire plutôt comme la seconde période"

  • 16:27

    Harit : "On discute beaucoup avec le coach. Il a un jeu très porté vers l'avant, on ne veut pas de possession stérile, il veut des attaques directes. Mon style convient très bien la méthode du coach"

  • 16:26

    Harit : "Le coach demande d'attaquer beaucoup, mais il me demande aussi beaucoup de replacements défensifs"

  • 16:23

    Harit sur Payet : "Ses mots l'an dernier m'avaient touché. Sa carrière n'est pas terminée ! Je me sens prêt à le remplacer mais pour l'instant il n'est pas encore parti, loin de là ! Il est très pro, je suis là pour apprendre de lui. Ca serait magnifique de lui ressembler dans les prochaines années. Je suis un joueur de caractère, l'OM ce n'est pas facile au quotidien, il faut avoir les nerfs solides.

  • 16:22

    Harit : "Je suis revenu avec le même état d'esprit que la saison dernière. On va enchainer les matchs, tout le monde aura son mot à dire. On a un jeu offensif qui demande beaucoup d'efforts, il y aura forcément du turnover. A moi d'être décisif et apporter sur les transitions offensives"

  • 13:21

    Harit sur la sélection avec le Maroc : "J'ai eu la chance de participer aux deux matchs et ça s'est bien passé, comme les matchs à l'OM. Je ne suis pas à 100% mais ça va arriver, je me sens très bien en tout cas sur le terrain"

  • 16:15

    Bonjour et bienvenue sur Le Phocéen pour suivre le live texte de la conférence de presse avant Angers/OM ce vendredi : Amine Harit puis Igor Tudor vont répondre aux questions des journalistes.