Radonjic titulaire, ça marche aussi

Le jeune ailier serbe a enfin été titularisé face à Nîmes.

Publié le 22/12/2019 à 12:00

On l'attendait depuis au moins trois matches, mais André Villas-Boas nous aura fait patienter jusqu'à la der de l'année pour enfin offrir une place dans son onze à Nemanja Radonjic face à Nîmes (3-1). On peut dire que l'ancien feu-follet de l'Étoile Rouge (23 ans) aura tout fait pour tordre le bras à son coach en scorant à chacune, ou presque, de ses sorties de banc ces dernières semaines. Et curieusement, comme s'il avait voulu lui donner raison, il n'a pas mis à profit ces 90 minutes pour s'offrir son cinquième but en six matches. Toutefois, Nemanja n'est pas rentré bredouille du Vélodrome, puisqu'il est à l'origine des premiers et derniers buts de l'OM. Alors, Radonjic titulaire, ça marche aussi ou pas ?

Un véritable apport pour Benedetto en attaque

Évidemment, lorsque l'on regarde froidement ses chiffres, on serait tenté de dire non, puisque le Serbe n'est jamais aussi efficace que lorsqu'il jaillit du banc. Mais, en se penchant sur ce qu'il s'est passé face à Nîmes, on a envie de dire oui. Déjà, parce que la concurrence sur le côté droit n'est pas franchement convaincante, avec un Bouna Sarr pas vraiment efficace et un Max Lopez dont ce n'est clairement pas le poste. Mais, au-delà des comparaisons, c'est son activité et son positionnement qui lui donnent un vrai avantage sur les deux autres, et on l'a clairement vu hier soir. Sa présence est un vrai plus pour Pipa Benedetto, qui peinait depuis plusieurs semaines dans un rôle seul en pointe qui ne le met pas en valeur. Face aux Crocos, Radonjic s'est souvent retrouvé à ses côtés en position de deuxième attaquant, ce qui a permis à l'Argentin de combiner en alternant petites passes et appels dans un vrai duo d'attaque. À notre sens, la différence s'est faite là, et on a envie de le revoir.

Il mérite de continuer en attendant le retour de Thauvin

Reste que 2020 sera une autre année, car il ne nous a pas échappé que janvier sonnera le retour aux affaires d'un certain Florian Thauvin. On ne sait pas quand le champion du monde sera en mesure de débuter un match, mais lorsque ce sera le cas, on imagine clairement que la ligne d'attaque de l'OM sera composée du trio Thauvin - Pipa - Payet. Rado aura donc des chances de retrouver son rôle de Supersub, mais pas que. Grâce à sa montée en puissance de ces derniers matches, il se pose désormais comme un recours incontestable, un vrai "titulaire de rotation", comme Sarr et Lopez, et peut-être même un peu plus. Avec son éclosion, tardive mais éclatante, et le retour de Flotov, Villas-Boas récupère donc deux formidables atouts. On peut même dire deux grosses recrues hors mercato. Pour conclure : Radonjic est une arme fatale sur le banc, mais aussi un titulaire très intéressant.