Qui sera le nouveau Bouna Sarr ?

Publié le 01/07/2018 à 07:00
Qui sera le nouveau Bouna Sarr ?

L'été dernier, c'est avec stupéfaction que les supporters de l'OM ont appris la décision de Rudi Garcia concernant le poste d'arrière droit. Le coach olympien avait décidé d'y repositionner Bouna Sarr, en doublure d'Hiroki Sakai. Ce même Bouna Sarr, blacklisté, qui avait refusé de partir à Strasbourg quelques jours plus tôt. Au final, le pari du coach, associé à l'obstination du joueur de rester à l'OM ont permis cette très belle surprise. Alors qui sera le Bouna Sarr version 2018-2019 ?

Certains ne voudront pas partir...

Si Rolando venait à prolonger à l'OM, comme on en prend le chemin, l'OM aurait 31 joueurs sous contrat avant même le mercato. Autant dire que c'est beaucoup trop et que beaucoup de joueurs se verront indiquer la porte de sortie. Sauf qu'il sera évidemment impossible de faire partir tous les indésirables et que certains s'accrocheront à leurs contrats dorés du côté de Marseille. Pour preuve, Aymen Abdennour déclarait la semaine dernière dans l'Equipe qu'il voulait "continuer et prouver mes qualités. Contrairement à l'an dernier, je vais pouvoir faire toute la préparation à l'OM. J'ai beaucoup de choses à montrer, je vais tout faire pour gagner ma place. Je suis persuadé que je peux m'imposer ici". Difficile donc de faire partir tout le monde. Du coup, qui pourrait sortir du placard et s'imposer aux yeux de tout le monde, à son poste ou à un autre ?

Sept candidats

Ils sont plusieurs à vouloir sans doute déjouer les pronostics, en cas de maintien dans l'effectif phocéen. Aymen Abdennour en fait partie. Il sera sans doute testé lors de la préparation. A lui de mettre des actes sur ses belles paroles. Pour les autres, les places seront chères en défense. Centrale notamment. Derrière Rami, une recrue espérée et Kamara, il y aura peut-être une place à prendre. Doria se révèlera-t-il enfin ? Peu y croient encore. Même constat pour Tomas Hubocan, même si le Slovaque possède l'avantage de pouvoir jouer dans l'axe, à gauche et à droite, ce qui pourrait lui offrir une place en bout de groupe, s'il se montre un peu lors des matchs amicaux. Grégory Sertic en a-t-il fini avec ses pépins physiques ? Si oui, il pourra montrer enfin son niveau et espérer convaincre, en défense ou au milieu. Alors que l'OM cherche un latéral gauche et qu'un prêt est pressenti le concernant, Christopher Rocchia convaincra Rudi Garcia, toujours sceptique à son égard, de lui offrir le poste de doublure ? Enfin, plus haut sur le terrain, Saïf Khaoui aura-t-il un rôle à jouer ? Le Tunisien qui peut jouer relayeur ou sur les ailes verra son avenir dépendre aussi des possibles recrues. A lui de saisir sa chance. Alors que tout le monde lui cherche un remplaçant, Clinton Njie parviendra-t-il à s'imposer comme un véritable recours ? Ce qu'il n'a jamais su faire. Ces sept hommes là, s'ils restent, auront fort à faire pour convaincre leur entraîneur. Mais Bouna Sarr partait au moins d'aussi loin.