Payet : "J'ai maintenant peur d'effectuer des corners à l'extérieur" (Maj)

Dimitri Payet a porté plainte contre son agresseur et a fait constater ses blessures par la médecine du travail.

Publié le 22/11/2021 à 21:52

21h52 : Le quotidien sportif L'Equipe s'est procuré la plainte de Dimitri Payet recueillie par les policiers au centre d'entraînement Robert-Louis Dreyfus à Marseille. Il y confie son état de choc et ses craintes après ces incidents :

"Nous étions au stade Groupama Stadium. Nous venions de commencer la rencontre lorsque j'ai reçu une bouteille d'eau en plastique pleine au niveau du crâne et plus précisément au niveau de l'oreille gauche. J'ai ressenti immédiatement une vive douleur et je suis tombé au sol. J'ai été sonné. Je ne sais pas d'où la bouteille est venue. Je n'ai pas vu l'auteur des faits. Je suis resté plusieurs minutes au sol, la douleur était intense".

"Au retour dans le vestiaire, j'ai réalisé ce qu'il m'était arrivé. J'étais choqué seul sur la table de soins. J'étais dans l'incapacité totale de reprendre la rencontre. Je suis encore, même aujourd'hui, sous le choc. J'ai maintenant peur d'effectuer des corners à l'extérieur".

Pour être complet, l'UNFP (l'Union syndicale des footballeurs professionnels) a également porté plainte contre l'agresseur de Dimitri Payet et se porte partie civile.


15h17 : Touché violemment hier soir à Lyon par un jet de bouteille en pleine tête, Dimitri Payet n'a pas participé à l'entraînement de ce lundi avec l'Olympique de Marseille à la Commanderie.

Selon nos confrères de RMC Sport, le milieu offensif de l'OM s'est rendu avec les équipes médicales du club à la médecine du travail pour faire évaluer son état psychologique et physique après cette agression. Le Réunionnais va également porter plainte et l'OM se constituer partie civile.

Après le match, à notre micro, Pablo Longoria faisait le point sur la santé du capitaine de l'OM : "Dimitri est touché. Psychologiquement, puis quand je suis entré dans le vestiaire, il avait des glaçons sur la tête. Ce ne sont pas des choses jolies à regarder."

Après Valentin Rongier touché par un projectile à la bouche à Montpellier, après Dimitri Payet (bouteille dans le dos), Mattéo Guendouzi et Luan Peres (coups reçus) à Nice, voilà encore Dimitri Payet touché. Le tout en seulement sept déplacements de l'OM en Ligue 1...