OM : un effectif Sampaoli-compatible ?

OM : un effectif Sampaoli-compatible ?

Le Phoceen TV

Sampaoli : "Ca prendra du temps"

Publié le 05/04/2021 à 01:00

Retour sur la victoire OM-Dijon (2-0).

C'était la principale attente avant ce OM-Dijon, voir un OM conquérant, qui prend des risques. Résultat ? Contrat à moitié rempli. Oui, l'OM s'est imposé au Vélodrome, la troisième victoire en trois matchs avec Sampaoli dans l'enceinte du boulevard Michelet. Oui, le coach argentin a été fidèle à sa réputation et a proposé un schéma offensif. Alors que Milik et Payet allaient donner le coup d'envoi, Thauvin était juste derrière eux tandis que Lirola et Luis Henrique étaient de chaque côté sur la ligne médiane, prêts à pénétrer dans le camp adverse avec rage. Dans les intentions, c'était pas mal aussi, avec l'envie de récupérer le ballon haut et de chercher la profondeur pour déstabiliser la défense à cinq d'en face. Mais dans les faits, cela reste une victoire 2-0 contre une lanterne rouge aux limites techniques qui rappelaient Arles-Avignon ou Grenoble. Pourquoi ? Parce que le schéma de Sampaoli n'a pas été forcément appliqué comme il aurait pu, comme il aurait dû. 

"Il y a ceux qui ne s'adapteront jamais"

Et s'il faut chercher des coupables à cela, on peut en trouver dans quasiment toutes les lignes. Balerdi a voulu prendre des initiatives à la relance mais il était moins inspiré qu'à l'accoutumée. Alvaro n'a pas pris de risque, mais de longues secondes au moment de faire repartir les actions, pour finalement rarement choisir un coéquipier positionné devant. Pape Gueye et Boubacar Kamara auraient pu également mieux faire dans l'utilisation du ballon, Florian Thauvin n'a pas fait les bons choix dans ses actions offensives, ce qui a été également le cas de Cuisance à son entrée, Dimitri Payet a loupé deux balles de break alors que Milik s'est découragé en seconde période. Cela fait beaucoup et cela renvoie à une phrase de Jorge Sampaoli lors de sa prise de fonction : il y en a qui vont s'adapter, il y en a qui vont avoir besoin d'un peu de temps pour s'adapter et il y en a qui ne s'adapteront jamais. Il est trop tôt pour classer les joueurs de l'OM dans des colonnes de manière définitive mais, puisque le technicien argentin a confirmé qu'il n'allait pas bouger de ce schéma, tout en réclamant du temps encore pour une assimilation totale, il va falloir que certains montrent plus dans les prochaines rencontres. Et en principe, ils ont le potentiel pour.