OM : Pablo Longoria écrit une lettre aux supporters

Le président de l'OM Pablo Longoria s'adresse aux supporters.

Publié le 22/10/2021 à 15:52
OM : Pablo Longoria écrit une lettre aux supporters

Dimanche, l'OM recevra le Paris Saint-Germain à guichets fermés. Comme souvent pour ce genre d'affiches, l'ambiance risque d'être au rendez-vous. Mais le club a peur qu'elle soit associée à des débordements. Le contexte n'aide pas, avec une saison lancée de la plus mauvaise des manières avec du laxisme suite aux évènements survenus dans l'enceinte niçoise lors de Nice-OM. S'en sont suivi des débordements dans plusieurs stades de France, notamment lors de Lens-Lille. Après Angers-OM, l'OM a écopé du retrait d'un point avec sursis. Autrement dit, avec l'émotion qu'a suscitée le jet d'une simple boulette de papier dimanche dernier lors d'OM-Lorient sur un joueur adverse, tous les supporters phocéens devront se tenir à carreau. Pour s'en assurer, le président du club Pablo Longoria a donc décidé de communiquer et a publié une lettre sur les réseaux sociaux du club. Vous pouvez la retrouver ci-dessous en intégralité.

Chers supporters, habitués, sympathisants ou simples spectateurs occasionnels de l’Orange Vélodrome, 
 
Depuis le début de la saison, nous vivons ensemble des grands moments d’émotions. A chaque match nous sentons votre ferveur accompagner l’équipe, cela nous donne encore plus d’énergie et je veux vous en remercier personnellement et chaleureusement. 
 
Ce dimanche, nous allons encore vivre un très grand moment d’émotion et j’espère aussi un grand moment de football. Malheureusement, ce début de saison a aussi été marqué par des incidents qui ternissent l’image du football un peu partout en France. 
Je sais que beaucoup d’observateurs auront les yeux rivés sur vous, sur nous. Ce match est donc l’occasion de montrer au monde entier à quel point notre stade est beau, à quel point vos « tifos» et vos chants peuvent sublimer ces instants. Nous pouvons vivre une grande fête de football. Vous allez pouvoir jouer le rôle du 12e homme, cela peut transcender l’équipe, cela lui permet de jouer avec le cœur et d’espérer un résultat favorable. 
 
Je veux tout faire pour que cet instant reste un instant de football et rien qu’un instant de football. Tout le monde nous a prévenus. S’il devait arriver le moindre incident, nous pourrions être très sévèrement sanctionnés. La semaine dernière une simple boulette de papier jetée sur le terrain a incité l’arbitre à faire arrêter la rencontre. Dimanche prochain, l’arbitre n’hésitera pas à être tout aussi intransigeant à notre égard.   
 
Habitués des virages Nord et Sud, des tribunes Ganay et Jean Bouin, je vous demande à tous et sans distinction de tout faire pour convaincre et inciter vos adhérents, vos amis, vos collègues à participer de la plus belle des manières à ces instants. 
C’est cela qui donne la passion à ce club. 
 
Je vous remercie chaleureusement. 
 
Pablo Longoria