OM : les Olympiens au crible des notes !

Après dix matchs joués en ce début de saison, on a classé les joueurs de l'OM selon les notes attribuées après chaque rencontre.

Publié le 24/09/2022 à 01:00

Après dix matchs joués en ce début de saison, l'entraineur de l'OM Igor Tudor peut dresser un premier bilan pour chaque Olympien. Si l'on prend en compte les notes attribuées après chaque match par la rédaction du Phocéen et les internautes, on peut regrouper les joueurs en trois catégories.

Première catégorie

Nuno Tavares : 6,4 (10 matchs notés)
Alexis Sanchez : 6,2 (8 matchs notés)
Ruben Blanco : 6,2 (2 matchs notés)
Pape Gueye : 6,2 (2 matchs notés) 
Pau Lopez : 6,1 (8 matchs notés)
Chancel Mbemba : 6,1 (9 matchs notés)

Elu Phocéen du mois d'août, Nuno Tavares est la grosse satisfaction du début de saison de l'OM, même s'il est apparu plus émoussé sur les derniers matchs. Débarqué en rock star, Alexis Sanchez a mis tout le monde d'accord. Sans faire de vagues, Pau Lopez confirme qu'il peut assurer dans les cages. Sa doublure Ruben Blanco s'est relevé satisfaisant sur deux matchs joués contre Reims et Brest en début de championnat. Chancel Mbemba s'est vite révélé le meilleur joueur de la défense. Enfin, Pape Gueye ne fait pas partie des premiers choix de Tudor au milieu, mais il a été convaincu sur ses deux titularisations contre Clermont et Lille.

Deuxième catégorie

Mattéo Guendouzi : 6,0 (10 matchs notés)
Eric Bailly : 6,0 (5 matchs notés)
Sead Kolasinac : 6,0 (5 matchs notés)
Jonathan Clauss : 5,9 (10 matchs notés)
Amine Harit : 5,7 (3 matchs notés)
Valentin Rongier : 5,7 (9 matchs notés)
Samuel Gigot : 5,5 (6 matchs notés)

On pourrait dire "plus que correct", notamment pour Mattéo Guendouzi et Jonathan Clauss qui ont joué tous les matchs, avec des éclats et quelques coups de mou. Arrivé fin août, Eric Bailly n'a pas déçu lorsqu'il a joué mais sa fragilité physique inquiète déjà. On n'attendait pas Sead Kolasinac à ce niveau, le Bosnien se révélant efficace dans l'axe gauche de la défense à trois. En quelques matchs, Amine Harit a déjà apporté un plus offensif dans le jeu de l'OM. Précieux dans l'entrejeu même s'il lui manque toujours cet élan offensif, Valentin Rongier est l'un des hommes de base de Tudor. Samuel Gigot a vu son début de saison haché par des pépins physiques, mais il a été intéressant en défense centrale.

Troisième catégorie

- Jordan Veretout 5,4 (8 matchs notés) 
- Cengiz Ünder 5,4 (6 matchs notés)
- Luis Suarez 5,4 (5 matchs notés) 
- Issa Kaboré 5,4 (1 match noté)
- Dimitri Payet 5,1 (3 matchs notés)
- Leonardo Balerdi 4,8 (10 matchs notés)
- Gerson 4,7 (6 matchs notés)

Jordan Veretout déçoit depuis son arrivée, malgré un temps de jeu élevé au côté de Rongier à la récupération. D'abord un peu boudé par Tudor, Cengiz Ünder arrive petit à petit à trouver sa place dans le onze, même s'il doit se montrer plus efficace. Hormis son entrée en jeu contre Reims, Luis Suarez peine à convaincre, malgré son énergie mise sur le terrain. Issa Kaboré n'a joué qu'un match en tant que titulaire, c'était à Auxerre où il aurait pu mieux faire, mais on a hâte de voir plus souvent. Dimitri Payet est la mauvaise surprise du début de saison, Tudor ne lui faisant pas (encore) confiance. Mais on ne désespère pas de retrouver un Payet à 100% au cours de la saison. Leonardo Balerdi a joué tous les matchs mais n'a pas affiché le niveau attendu, même s'il semble mieux quand il évolue au centre de la défense à trois. Enfin, Gerson est peut-être l'Olympien qui déçoit le plus compte tenu de ce que le Brésilien a réalisé la saison dernière. Mais comme Payet, on a encore beaucoup d'espoirs le concernant.