OM : le CNOSF rend sa décision concernant le point en moins avec sursis

L'OM garde le point en moins en sursis jusqu'à la fin de la saison, malgré le recours déposé auprès du CNOSF.

Publié le 02/12/2021 à 15:31

Le 6 octobre dernier, l'OM était sanctionné par la commission de discipline de la LFP d'un point en moins avec sursis suite aux débordements survenus après le coup de sifflet final lors du match à Angers, le 22 septembre. Selon L'Equipe, le club marseillais a depuis saisi le CNOSF (Comité national olympique et sportif français) pour contester cette sanction, mais ce dernier a rendu ce jeudi une décision défavorable à l'OM.

Le CNOSF estime selon le quotidien sportif que la sanction était justifiée, considérant notamment que les supporters de l'OM se sont bien introduits sur la pelouse et que les stadiers du club n'ont pas été à la hauteur.

L'OM reste donc sous le coup d'un point de pénalité avec sursis jusqu'à la fin de la saison, c'est-à-dire qu'en cas de nouvel incident du même type (envahissement du terrain par les supporters marseillais pour aller en découdre avec les supporters adverses), le club olympien perdra un point au classement de Ligue 1. 

Directeur de la communication de l'OM, Jacques Cardoze avait affiché son incompréhension vis-à-vis de ce point de pénalité : "Ce point avec sursis est choquant. Il nous pénalise sur l'ensemble de la saison pour un match que l'on n'a pas organisé. Il n'y a donc plus de différence entre l’organisateur et le visiteur ? Donc, à Nice, les Niçois ne sont pas responsables, à Angers, les Angevins ne sont pas responsables. Dans tous les cas de figure, c'est Marseille les responsables ?" nous avait-il déclaré.