OM-Feyenoord : quels favoris pour les deux dernières places dans le onze de Sampaoli ?

Jorge Sampaoli a le choix entre six éléments pour les deux dernières places dans son onze de départ.

Publié le 04/05/2022 à 01:00

Face à Feyenoord, l'OM devra tout faire l'emporter, si possible par plus d'un but d'écart (pour éviter les prolongations et les tirs au but) afin de retrouver pour la 6e fois de son histoire une finale européenne.

Jorge Sampaoli dispose d'un groupe de 18 joueurs pour ce match et on connaît presque d'ores et déjà 9 des 11 noms qui seront cochés sur la feuille de match par l'Argentin, sauf énorme surprise. Steve Mandanda, Valentin Rongier, William Saliba, Duje Caleta-Car, Luan Peres, Mattéo Guendouzi, Boubacar Kamara, Gerson et Dimitri Payet devront être complétés par deux autres éléments de l'effectif. Pau Lopez, Pol Lirola et Sead Kolasinac seront logiquement sur le banc. Ce qui laisse six noms possibles pour les deux dernières places.

Les favoris

Bamba Dieng

Pourquoi il a ses chances : C'est l'homme en forme du match aller où il s'est créé de nombreuses occasions dans la profondeur. Sa candidature est crédible si Jorge Sampaoli estime qu'il aura besoin de vitesse en attaque.

Arkadiusz Milik

Pourquoi il a ses chances : L'OM espère forcément réaliser un match plus proche de la deuxième mi-temps à Rotterdam que de la première. Dans ce contexte, sa présence dans la surface est un solide argument, bien qu'il sorte d'un match cauchemardesque contre Lyon face au but. En Europe cette saison, il a inscrit 8 buts.

Les outsiders

Amine Harit

Pourquoi il a ses chances : Un poil moins bien sur ses dernières sorties, le Marocain reste l'un des joueurs clés du moment. A l'aller, son entrée avait été clairement positive et il avait permis à l'OM de camper dans la partie de terrain adverse. Remplaçant lors des deux derniers matchs, il a vu l'OM perdre deux fois. Un signe ?

Pape Gueye

Pourquoi il a ses chances : Parfois cette saison, l'entraîneur de l'OM a choisi de structurer davantage son milieu de terrain pour avoir plus de contrôle. Les difficultés du match aller avaient conduit le technicien a le faire entrer à la mi-temps, faisant monter Gerson un cran plus haut. Une option à ne pas écarter pour demain au coup d'envoi.

Les grosses cotes

Cédric Bakambu

Pourquoi il a ses chances : Le plan du match aller n'a pas fonctionné. Ce qui ne veut pas dire que c'était forcément une mauvaise idée d'avoir deux joueurs pour contrer le Feyenoord. Si Jorge Sampaoli persiste sur son idée de base, il aura son mot à dire dans le onze de départ.

Cengiz Ünder

Pourquoi il a ses chances : Avec 12 buts et 5 passes décisives, le Turc est un joueur capable de faire la différence à tout moment. Clairement dans le dur en ce moment, il pourrait être là en vertu de sa bonne saison et de sa capacité à changer le cours d'un match sur un coup de génie.