OM : faut-il réellement tout donner en Europa League ?

L'OM affronte Galatasaray demain soir. Les Phocéens doivent-ils tout donner en Europa League quitte à y laisser des plumes pour la suite ?

Publié le 24/11/2021 à 12:00

Il y a deux écoles concernant l'Europa League. Ceux qui estiment que chaque compétition se joue à fond, surtout pour un club comme l'OM, et ceux qui pensent qu'il reste difficile de mener de front coupe d'Europe et championnat. Et vous, qu'en pensez-vous ? A la fin de l'article, donnez votre avis.

L'OM champion de France en 2010 "grâce" à son élimination en huitièmes de l'EL ?

On se souvient tous de la saison 2009-2010 qui voit l'OM terminer champion de France. Alors coaché par Didier Deschamps, l'Olympique de Marseille amorce sa remontée au classement en deuxième partie de saison et se fait sortir par le Benfica Lisbonne en toute fin de match au stade Orange Vélodrome (1-2) en huitièmes de finale de l'Europa League. Pour beaucoup, cette sortie de route aura été bénéfique, permettant aux Marseillais d'aller chercher un doublé Coupe de la Ligue-Ligue 1 sans s'encombrer des matchs du jeudi soir et de l'énergie dépensée que cela implique. Volontaire ou pas, c'est avec cette préoccupation en moins que l'OM de DD a renoué avec les titres. On peut aussi imaginer que l'épopée des hommes de Rudi Garcia jusqu'en finale contre l'Atlético Madrid a provoqué la 4e place en Ligue 1 de ses garçons, alors que l'objectif était bel et bien le podium.

On veut voir ce que cet OM a dans le ventre sur la scène européenne !

Mais attention, quitter l'Europe en cours de saison n'augure rien d'automatique concernant la suite du championnat national et les exemples à ce sujet sont nombreux. Cette saison, si Jorge Sampaoli regrette parfois l'étroitesse de son groupe, le coach phocéen a quand même de belles munitions dans son groupe pour mener de front tous les combats. Alors certes, il est difficile de faire tourner à outrance face à des équipes comme la Lazio ou Galatasaray. Mais jouer le coup à fond est une marque de respect pour le club, les joueurs et les supporters. En plus de l'image donnée sur la scène internationale, une dynamique peut tout à fait s'installer si l'OM venait à sortir de son groupe qualifié pour la suite de l'Europa League, surtout vu le niveau des adversaires proposés. Non, vraiment, on ne veut pas s'arrêter si tôt en Europe avant d'avoir jugé ce que l'équipe olympienne a réellement dans le ventre...