OM-Bordeaux : frissons garantis !

Avec le retour des supporters dans un Vélodrome qui s'annonce aussi bouillant que Sampaoli au bord du terrain, on a vraiment hâte d'être à ce soir pour ce match OM-Bordeaux qui s'annonce frissonnant !

Publié le 15/08/2021 à 01:00

Ce matin on est tous comme ça : excités à l'idée de retrouver ce soir un Vélodrome plein de supporters qui vont chanter à l'unisson pour pousser l'OM de Sampaoli à obtenir contre Bordeaux une 2e victoire après celle à Montpellier en ouverture du championnat. Que c'est bon de pouvoir enfin se languir toute une journée, de sentir la pression monter au fil des heures, pour ensuite savourer l'ambiance qu'il y aura au stade. Car ce soir, les frissons seront garantis avant même le coup d'envoi, quand les virages vont se chauffer la voix dès l'échauffement, après plus d'un an de privation. Oh que oui, ça va faire du bruit ! Elle est là, notre dose d'adrénaline. Et puis, on les aime tellement ces soirées d'août, dans la moiteur du Vélodrome, quand le stade est plein et qu'on est tous curieux de voir à l'oeuvre les nouvelles recrues sur le terrain.

Sampaoli et les recrues : faits pour l'ambiance du Vélodrome ?

Ce soir, la température sera très chaude et ce n'est pas seulement à cause de la canicule. "L'équipe est à l'image du coach" s'enthousiasme Pape Gueye qui loue l'état d'esprit de combattant que Sampaoli a inculqué à son groupe. "Comme on l’a vu au dernier match, on perd 2-0, mais on ne baisse pas la tête, le coach nous a dit de ne pas lâcher. On a confiance en nos qualités. Franchement, je pense qu’il y a un état d’esprit qui s’est créé dans le groupe". On sent d'ailleurs que des recrues (Guendouzi, Saliba, Luan Perez, Gerson, Under et De la Fuente) ont le profil pour se faire porter par l'ambiance du Vélodrome et mettre le feu sur le terrain pour faire plaisir aux supporters. 

Ce soir, on espère que la fête sera totale

Un peu comme lors des premiers matchs sous l'ère Bielsa où l'OM étouffait ses adversaires au Vélodrome dans une ambiance survoltée. "Les recrues nous ont beaucoup apportés. Quand ils ont le ballon, ils créent quelque chose, on avait besoin de ça" note Gueye, qui, grâce au jeu vers l'avant de Guendouzi et Gerson ainsi qu'aux percussions d'Under et De la Fuente sur les ailes, peut se concentrer sur son rôle à la récupération. Bien sûr, tout ne sera pas parfait et le jeu pratiqué par l'OM de Sampaoli est risqué, on l'a déjà vu en première mi-temps à Montpellier, mais il y a fort à penser que l'on ne va pas s'ennuyer ce soir au Vélodrome. Jorge Sampaoli résume bien la situation : "Que les supporters vivent ce genre d'émotion c'est très important, mais on doit avoir plus de contrôle à certaines périodes des matchs, car quand on n'a pas le contrôle, cela amène à commettre des erreurs. C'est important que le sentiment des supporters soit le même que celui du staff et des joueurs, car quand on ressent tous la même chose, la cohabitation est plus simple. On espère que ça puisse durer dans le temps, mais dans le foot on tombe amoureux très vite et on fait l'inverse aussi très rapidement, car malheureusement ce sont les résultats qui dictent la situation." Ce soir, on espère donc que la fête sera totale, avec des frissons pas seulement au début.