OM : Alexis Sanchez... et qui autour ?

Focus sur le compartiment offensif de l'OM avec la signature d'Alexis Sanchez.

Publié le 11/08/2022 à 01:00

C'était une surprise et il n'empêche, cela s'est superbement bien passé. De nombreux supporters de l'OM, Marseillais ou de passage, avaient pris leur mercredi pour visiter le stade Vélodrome avec l'OM Tour. Quelle ne fut pas leur surprise, quand, au moment de passer par les tribunes, ils ont aperçu Alexis Sanchez, tout heureux de poser avec son président devant les photographes après sa conférence de présentation. Le Chilien est spontanément allé donner son maillot au papa d'une petite fille, trop heureuse de l'aubaine. C'est qu'Alexis Sanchez, déterminé à gagner un titre avec l'OM sait y faire niveau séduction. Pour l'instant, entre le timing de sa signature, les conditions financières de son arrivée, son aura, c'est un sans faute. Reste maintenant le plus important, savoir comment cela va se passer avec Igor Tudor et le reste de l'effectif. 

Plus de place pour Milik avec Alexis Sanchez ?

Au niveau de sa condition physique, il assure avoir été sérieux en début de préparation avec l'Inter Milan. Il devrait donc postuler assez rapidement dans le groupe. A quelle place exactement ? Cela devient très intéressant. Si Pablo Longoria a rappelé que le club devait vendre, qu'il était toujours dans une optique de compter deux joueurs par poste, comme vous pouvez le voir dans la vidéo, il va y avoir peu d'élus vu le nombre de postulants. Procédons par élimination. Avec Tudor, l'OM joue en 3-4-2-1. De par son activité de compensation, sa capacité à venir prêter main forte aux milieux positionnés plus bas, Gerson semble indispensable. Il reste deux places offensives. Si Dimitri Payet occupe un rôle de joker de luxe, qui pourrait épauler Alexis Sanchez devant ? Cheikh Bamba Dieng, qui a grandi avec des images de l'attaquant chilien plein la tête, pourrait être un choix évident. Pour la belle histoire, mais aussi pour le profil footballistique, avec cette capacité à multiplier les appels, les brèches. Mais il ne faut pas occulter sa mise à l'écart. De fait, la candidature de Luis Suarez semble pleine de bon sens, tant le Colombien semble prêt à multiplier les efforts, ce qui facilitera la tâche du buteur de 33 ans. Pour compléter le secteur, la profondeur de Cédric Bakambu, décisive contre Reims, pourrait faire l'affaire. Mais cela semble condamner Milik ET Cengiz Under. A moins que le Turc ne soit gardé comme doublure de Clauss si Lirola s'en va ? Décidément, hâte d'être au prochain match pour avoir plus de certitudes sur cet effectif. Mais la tournure des évènements n'est pas déplaisante...