OM 2-1 St Etienne : qui a brillé, qui a peiné

Compte-rendu de la rencontre de préparation entre l'OM et Saint-Etienne (2-1).

Publié le 28/07/2021 à 23:00

Avant-dernier match de prépa, le seul face à une formation de Ligue 1 pour l'OM à Gueugnon contre Saint-Etienne. Et face à une équipe censée être au même point physiquement, l'OM démarre fort. Dès la deuxième minute, Payet récupère un ballon haut, le transmet à Guendouzi qui le donne avec la même volonté de faire mal à Benedetto. Le ballon arrive à De la Fuente sur le côté gauche après la remise de l'Argentin. Le transfuge du Barça ne se fait pas prier avec un contrôle dans la course qui le place en position plus que favorable face à Green, qu'il transperce sans état d'âme. 1-0, le stade, acquis à la cause phocéenne, est en feu. Il s'en suit 20 minutes où l'équipe se dépense sans compter et se procure de bonnes occasions. Mais à la 20e, sur un ballon bêtement perdu par Valentin Rongier devant sa défense, Khazri le contourne et égalise d'une très bonne frappe croisée à ras de terre, alors que Mandanda était sorti quelques minutes plus tôt sur blessure. A l'image d'un Payet pas à la fête techniquement mais volontaire, l'OM domine, mais c'est moins flagrant. Ca sera plus net en fin de match, malgré un début de seconde période bien plus poussif face au pressing stéphanois. Et ça sera concrétisé par Alvaro, sur corner, d'une tête croisée au premier, après une flopée de coups de pieds arrêtés. Mérité donc. Retrouvez le live du match de préparation entre l'OM et Saint-Etienne en cliquant ici.

Les tops

Il a ouvert le score au bout de deux minutes. On aurait pu se dire qu'il se serait contenté de ça. Mais Konrad de la Fuente a continué à être dangereux dans son couloir gauche jusqu'à sa sortie, à un quart d'heure de la fin. Principale arme offensive avec sa faculté d'élimination et sa volonté de combiner avec ses partenaires, c'est peu dire que le poste est pourvu avec un Luis Henrique qui a aussi montré de belles choses depuis quelques semaines dans la même position. Au milieu de terrain, même constat : si Pape Gueye montre ses progrès avec une bonne entrée, Mattéo Guendouzi, qui a fait les 90 minutes, confirme tout le bien que l'on pouvait penser de ses premiers pas. Avec de l'agressivité et des passes tranchantes vers l'avant. Enfin, la prestation derrière de William Saliba est à souligner tant il a montré de la solidité et de la sérénité. 

Les flops

Ce n'est qu'un match de préparation, rien ne sert de s'emballer. Ce n'est donc que pour l'anecdote, mais c'est un match difficile de Valentin Rongier. Coupable sur le but encaissé, où il pousse son ballon et prend trop de temps à le donner, devenant victime du pressing de Khazri, il a raté derrière de nombreuses passes et de nombreuses interceptions. L'écart semble s'être nettement creusé avec les éléments de son secteur, il ne doit pas perdre de temps pour se ressaisir. Titulaire sur le côté droit, Nemanja Radonjic a cherché à jouer collectif. C'est bien mais il n'a trouvé personne et il souffre de la comparaison avec Ünder, qui a lui joué la seconde au même poste et qui s'est bien plus montré. Enfin, Dario Benedetto n'a fait qu'une seule mi-temps, certes, mais il ne s'est pas procuré une occasion. Il est cependant dans le coup sur le 1-0 de De la Fuente.

Le onze de l'OM qui s'est imposé contre Saint-Etienne (2-1) : 

Mandanda (Ngapandouetnbu 15e) - Saliba, Balerdi (Alvaro 64e), Amavi (Luan Peres 64e) - Rongier, Guendouzi - Radonjic (Ünder 46e), Gerson, Payet (P.Gueye 46e), De la Fuente (L.Henrique 76e) - Benedetto (Bamba Dieng 64e)