OM 1-0 Guingamp : petite victoire

Publié le 26/11/2017 à 18:53
OM 1-0 Guingamp : petite victoire
 A Marseille (Stade Vélodrome)
Ligue 1 | 14e journée | Dimanche 26.11.2017 | 17h00 sur BeIN Sport 1
OM

1 - 0

(MT : 1 - 0)
Guingamp

Arbitre : Amaury Delerue | Temps : très très venté | Terrain : bondé de papelitos | Spectateurs : 43 500
 Thauvin (31e)  
  Payet (70e)  Tabanou (27e)
  Abdennour (74e)   Eboa Eboa (82e)
NOTE DU MATCH : 6/10 NOTE DE L'ARBITRE : 6/10

Comme après tous ses matchs de phase de poule d'Europa League, l'OM enchaîne plutôt bien en disposant de Guingamp au Vélodrome. Un court succès (1-0) qui ne paie pas assez une grosse domination, la faute à une attaque qui n'a pas su se montrer assez incisive. Il y a toujours de quoi se dire que la maîtrise technique déployée face à un adversaire en proie au doute est une bonne chose après Konyaspor... 

Thauvin délivre

Malgré les cinq changements dans le onze de départ, l'OM est assez rapidement dans le tempo. La consigne semble claire, ne pas laisser l'opportunité à Guingamp de respirer en occupant sa moitié de terrain comme un rayon de jouet de grande surface à cette période de l'année. Au fond du trou moralement, les Bretons n'arrivent pas à sortir correctement le ballon, la domination est outrageuse. Comme contre Caen, Kostas Mitroglou semble avoir besoin de plusieurs occasions pour régler la mire. Alors à l'heure de jeu, Florian Thauvin prend les choses en main. Sur un ballon récupéré avec Sanson et après un relais court avec Payet, il place une frappe croisée dans la surface en fin de parcours d'une série de dribbles. Mitroglou a une nouvelle occase de la tête mais il la met sur le gardien, ça fait 1-0 à la mi-temps. 

Peu d'occasions

Le seconde mi-temps s'annonce tranquille, encore faut-il ne pas laisser l'espoir à Guingamp de revenir. C'est pourquoi l'OM repart avec les mêmes intentions offensives. Mais la finition pose problème. Des mauvais choix dans la dernière passe, un Mitroglou très souvent cherché mais jamais trouvé, les raisons sont nombreuses, mais toujours est-il que pour le spectacle, il faut repasser, les deux gardiens ne sont presque jamais sollicités dans ce deuxième acte. Dans le dernier quart d'heure, l'OM procède plus en contre, histoire de faire chauffer les gants du gardien adverse. Frappe enroulée de Luiz Gustavo, tête croisée d'Ocampos, Johnsson se frise. Quelques minutes avant, Thauvin rate le cadre sur une super tentative dans la lucarne opposée. L'OM termine presque son match là-dessus, à un quart d'heure de la fin, passant la fin de la partie à protéger son maigre avantage. 

LE ONZE DE L'OM

Mandanda (g)
Sarr - Rami - Abdennour - Amavi
M.Lopez - Luiz Gustavo
Thauvin  Sakai 88e - Sanson  Zambo Anguissa 78e - Payet (c)  Ocampos 71e
Mitroglou
Non entrésPelé (g), Rolando, Njie, Germain

 

LE ONZE DE GUINGAMP

Johnsson (g)
Martins Pereira - Kerbrat - Sorbon - Tabanou
Eboa Eboa
Salibur  Benezet 52e - Didot  M.Thuram 67e - Blas - A.Camara  Coco 85e
Briand (c)
Non entrés : Caillard (g), Rebocho, Phiri, M.Diallo