Nice-OM : cette équipe mérite un titre !

L'Olympique de Marseille se rend à Nice ce mercredi pour une qualification en demi-finales de la Coupe de France.

Publié le 09/02/2022 à 01:00

Et si c'était la bonne, cette fois-ci ? Sans vouloir porter la poisse ni insulter les autres protagonistes de la compétition, ce quart de finale de Coupe de France entre Nice et l'OM (21h15) ressemble clairement à la dernière difficulté avant une autoroute toute tracée vers le titre. Pour l'OM comme pour Nice, d'ailleurs, car les Azuréens ont aussi une bonne tête de vainqueurs, surtout après avoir sorti le PSG au Parc des Princes lors du tour précédent. Des Niçois désormais identifiés comme de vrais concurrents de l'OM pour le podium de la Ligue 1, au même titre que Monaco (encore en lice attention) ou Lyon, et avec des moyens financiers comparables. D'où l'intérêt de ce quart de finale, prolongement naturel de la course à la Champions League que se livrent les deux équipes.

Les Marseillais ne compteront que sur eux-mêmes pour aller chercher leur qualification en terre hostile

À ce duel de costauds, s'ajoute évidemment le côté tendu des événements du mois d'août qui durcissent encore une confrontation qui n'avait pas besoin de ça en termes d'attrait. Une tension qui concerne principalement les Niçois, d'ailleurs, eux qui ont laissé un point au bord de la route à cause de leurs ultras. Des supporters niçois qui seront d'ailleurs présents en masse à l'Allianz Riviera, alors que les Marseillais ne compteront que sur eux-mêmes pour aller chercher leur qualification en terre hostile. Mais, là n'est pas le problème, et ça ne l'est plus depuis longtemps, tant les autorisations de déplacements pour nos supporters sont devenues rares. Peu importe, car l'équipe de Sampaoli sait voyager seule et le prouve depuis le début de la saison.

Le duel Sampaoli/Galtier pourrait faire office d'arbitre pour le titre de meilleur entraîneur de la saison

Cette envie d'aller au bout transpire dans chacun des matches des Olympiens, y compris dans ces moments où le calendrier leur interdit de souffler. De Pau Lopez à Milik, personne ne triche et chacun est capable de prendre le relais du partenaire qui cale. Une marque de fabrique à laquelle s'ajoute un surplus de talent évident, par rapport aux saisons précédentes. Et on se doit d'y additionner l'apport de Jorge Sampaoli, dont le duel de ce soir avec Christophe Galtier pourrait d'ailleurs faire office d'arbitre pour le titre de meilleur entraîneur de la saison. Des duels, il y en aura aux quatre coins du rectangle vert entre ces deux équipes qui ne lâchent rien. Mais la manière aura aussi son mot à dire, et à ce jeu-là, les Olympiens nous semblent un peu au-dessus des Rouge-et-Noir. Pour cela, et pour tout ce que nous donne cette équipe depuis le début de la saison, une qualification ne serait que justice. Elle le mérite !