Nantes-OM : trois clés pour ramener trois points à Marseille

Ce soir, les Marseillais se déplacent à Nantes. Voici trois clés (parmi d'autres) qui pourraient faciliter la vie des hommes de Jorge Sampaoli.

Publié le 01/12/2021 à 01:00

Ce mercredi à 21 h (en direct sur Prime Vidéo), l'OM se déplace à Nantes pour le compte de la 15e journée de Ligue 1. Si Kombouaré a cru malin de déclarer vouloir "marcher" sur les Olympiens, concentrons-nous plutôt sur les choses sérieuses et sur trois clés pour remporter ce match.

1. La présence ou non de Under, le dynamiteur de l'aile droite

Si Pol Lirola a sauvé les meubles le week-end dernier contre Troyes (1-0), on ne peut pas dire que l'aile droite olympienne ait donné des sueurs froides aux Troyens. Aussi, la présence ou non de Cengiz Under, annoncé légèrement incertain par Jorge Sampaoli, pourrait changer beaucoup de choses. En plus du savoir-faire du turc, très tonique dans les petits espaces et intéressant à la finition, sa présence permettrait à Sampaoli de retrouver un compartiment offensif au complet. Reste à savoir qui de Konrad de la Fuente, Bamba Dieng ou encore Luis Henrique occupera l'aile gauche.

2. Le retour en forme de Milik, qui doit convertir ses occasions

Il n'en a pas eu des tonnes contre Troyes. Mais au final, ce qu'on attend d'un attaquant aussi réputé qu'Arkadiusz Milik, c'est de convertir chaque occasion en but. Ce ne fut pas le cas dimanche dernier avec une frappe du pied gauche détournée par le portier adverse mais aussi une tête, rageuse, qui n'a pas fait trembler les filets. Son coach attend de lui qu'il retrouve son véritable niveau et tout Marseille aussi. Avec un Milik au top, il y a de quoi inquiéter ce bon vieux Kombouaré.

3. La solidité de la défense olympienne, la meilleure de Ligue 1

Et puis, l'OM mettra toutes les chances de son côté s'il parvient à garder sa cage inviolée. Ces dernières semaines, si l'on excepte la gifle reçue à Galatasaray (4-2), les hommes de Sampaoli semblent avoir trouvé la bonne formule pour tenir la baraque derrière. Si tout n'est pas parfait, il est à noter que les Marseillais ont la meilleure défense de Ligue 1 avec Rennes et Nice (12 buts encaissés). Si les Nantais ne sont pas des dangers ambulants devant (20 buts inscrits en 15 matchs), méfiance : les buteurs, même en panne sèche, aiment briller face à l'OM. Attention donc à Kolo Muani et même Ludovic Blas, les deux plus gros dangers côté Nantais. Pour cela, on compte sur l'arrière-garde olympienne pour ne pas se laisser marcher dessus...