Incidents Francfort : l'OM suspend les abonnements de 17 supporters

L'OM a décidé de sévir concernant les supporters impliqués dans les incidents en Ligue des Champions.

Publié le 26/09/2022 à 14:12
Incidents Francfort : l'OM suspend les abonnements de 17 supporters

Huis clos total contre le Sporting Portugal et fermeture du virage Nord contre Tottenham : l'OM a payé cher pour les nouveaux incidents survenus en Ligue des Champions lors de la réception de Francfort. Comme écrit dans les colonnes de La Provence, le club marseillais "en a ras le bol de ces incidents à répétition lors des matches européens, de ces fêtes gâchées et de ces sempiternelles gueules de bois". Selon RTL, les dirigeants ont ainsi décidé de suspendre l'abonnement de 17 supporters marseillais impliqués dans des jets de fumigènes et dans le caillassage du bus adverse. En outre, un autre supporter de l'OM a été interpellé lors du match contre Rennes, après avoir été reconnu par les caméras de surveillance pour des jets de projectiles contre Francfort.

Rappelons que côté allemand, Francfort a été condamné à une amende de 30.000 euros pour le comportement de ses supporters coupables "avoir allumé des feux d'artifice, jeté des objets et commis des actes de dégradation" au Vélodrome et devra rembourser l'OM pour les sièges endommagés. L'Eintracht a été également sanctionné d'une amende de 15.000 euros, d'une fermeture partielle du stade de l'Eintracht d'au moins 1.000 places avec sursis et d'une interdiction de vendre des billets à ses supporters pour le prochain match à l'extérieur avec sursis en raison de "comportement raciste". Mais les auteurs de saluts nazis en tribune n'ont toujours pas été identifiés, précise le journaliste de RTL Hugo Amelin.

Par ailleurs, le supporter de Francfort gravement blessé par un tir de feu d'artifice au cou et aux vertèbres cervicales a été rapatrié en Allemagne et aura entre 80 et 90 jours d'ITT.