Chauvigny 0-3 OM : reprise réussie pour les Olympiens

Compte-rendu de la rencontre entre Chauvigny et l'OM pour le compte des 16es de finale de la coupe de France.

Publié le 02/01/2022 à 22:47
Chauvigny 0-3 OM : reprise réussie pour les Olympiens
A Limoges (Stade Beaublanc)
CdF | 16e | Dimanche 02.02.2022 | 21:00 sur Eurosport 2
CHAUVIGNY
chauvignyusc-logo-foot-grand2.png (226 KB)
0-3
(MT : 0 - 2)
MARSEILLE
Arbitre : J.Brisard | Temps : frais (12 c°) | Terrain : moyen | Spectateurs : 8.000
 

but.png (2 KB)  Milik (30e)

but.png (2 KB)  Under (41e)

but.png (2 KB)  Harit (80e)

NOTE DU MATCH : 7/10
NOTE DE L'ARBITRE : 7/10

L'OM débutait l'année 2022 avec un déplacement à Limoges pour y affronter Chauvigny, équipe de National 3, pour le compte des 16es de finale de la coupe de France. Grâce à une victoire 3-0, l'OM se qualifie pour la suite de la compétition.

L'OM se rend le match facile

Dans le choix des hommes, Jorge Sampaoli n'a pas vraiment innové au coup d'envoi. Si Mandanda est dans les cages, la défense habituelle (Saliba, Caleta-Car, Luan Peres) est de sortie. Kamara prend la place de Rongier et à ses côtés, Gerson est titularisé. Devant ce beau monde, Guendouzi, Payet, Under, Luis Henrique et Milik auront pour mission de faire mal aux amateurs. D'entrée, l'OM impose son style. A la 9e minute, Payet trouve Under d'une superbe ouverture. Le Turc voit sa frappe du gauche détournée et frôler le poteau de Caillaud. Quelques instants plus tard, Payet trouve cette fois Milik qui, après avoir dribblé deux fois le gardien, choisit de tirer (de peu à côté) plutôt que de la donner, en retrait, à Guendouzi. Dommage. Gerson aura lieu aussi la chance de tromper Caillaud, mais, dans la surface, il tardera trop à enclencher (25e). Dans la minute qui suit, c'est Guendouzi qui place une tête de peu à côté. Le match est agréable à suivre, Chauvigny ne cherchant pas à bétonner. A la 30e, l'OM concrétise sa domination : sur un centre de Luan Peres, Milik plante du gauche, d'une reprise de volée acrobatique. Cela fait donc 0-1. Peu avant la mi-temps, l'OM double même la mise. Saliba ouvre pour Gerson dans la surface qui remise intelligemment du gauche pour Under. 0-2 et un match forcément rendu plus facile.

Harit participe à la fête

Pas de changement après la pause. Les Olympiens s'installent dans le camp adverse et tentent de pousser l'adversaire à la faute. Gerson, Under ou Payet tentent, tour à tour, quelques combinaisons. Chevrier, qui dormira bien ce soir après avoir subi la loi de Under, cède sa place côté gauche (55e). A Marseille, le premier à sortir sera Luis Henrique, en manque de confiance et qui aura peu tenté, pour Harit (66e). Kamara ou Guendouzi auront l'occasion d'aggraver la marque avant le dernier quart d'heure de jeu, sans succès. Harit y parviendra à la 80e après une frappe du droit que Caillaud négocie mal. Au passage, cela fait une deuxième passe décisive pour Gerson. Pas de blessé, trois buts et une qualification en 8e de finale de la coupe de France : voilà une rentrée réussie pour les Marseillais, avant de passer aux choses plus sérieuses...

LE ONZE DE CHAUVIGNY
Caillaud (g)
Unjanqui - Turk - Dole - Chevrier (Keita, 55e)
Ntafumu - Lerbet (Diaby, 80e) - Ayadi - Ramdane (Anouallah, 66e)
Nsete (Kingue, 80e) - Biaka (Plat, 80e)
 
Non entrés : Salle (g), Jover, Lebail, Barritault.

 

 

LE ONZE DE DEPART DE l'OM
Mandanda (g)
Saliba (Alvaro, 84e) - Caleta-Car (Balerdi, 84e) - Peres (Amavi, 84e)
Kamara (Lirola, 80e) - Gerson
Under - Guendouzi - Payet - Henrique (Harit, 66e)
Milik

 

Non entrés : Lopez (g), Caprice, Sciortino, Bertelli.