Brest-OM : les choix forts de Tudor, acte 2 ?

Après la victoire convaincante et rassurante contre Reims en ouverture, l'OM d'Igor Tudor doit confirmer en déplacement sur la pelouse de Brest.

Publié le 14/08/2022 à 01:00

La belle victoire au Vélodrome contre Reims (4-1) a éloigné comme un coup de mistral les nuages déjà menaçants dans le ciel olympien en ce tout début de saison. "Cette victoire contre Reims nous a donné de la confiance et de la crédibilité" a jugé Igor Tudor, sûrement échaudé par les sifflets d'une partie du public marseillais et apparu un poil plus détendu vendredi en conférence de presse. Il faut dire qu'entre-temps, l'OM a fait signer Alexis Sanchez qui pourra être dans le groupe dimanche et pour l'instant, les dernières recrues olympiennes ne déçoivent pas à l'image de Nuno Tavares, Luis Suarez et Jordan Veretout, tous les trois très bons contre Reims. "Les nouveaux joueurs ont amené une bonne énergie, ils ont augmenté le niveau du groupe et donc la concurrence. C'est quelque chose de bon. Je suis confiant pour ce week-end. Ça a été une belle semaine d'entrainement" s'est réjouit le coach croate.

Un onze de départ attendu

Le onze de départ de Tudor donnera des nouveaux enseignements sur la situation de certains Olympiens dans l'effectif. Leonardo Balerdi va-t-il être maintenu dans l'axe gauche de la défense à trois ou le prometteur Isaak Touré peut-il débuter ? On verra aussi le sort réservé à Duje Caleta-Car qui est de nouveau disponible après avoir purgé son match de suspension dimanche dernier. Les regards seront surtout portés sur l'animation offensive olympienne du 3-4-2-1 de Tudor. Au milieu, si la ligne de quatre Clauss - Rongier - Guendouzi - Tavares semble tenir la corde, Jordan Veretout a son mot à dire pour rentrer dans l'entrejeu. Comme il a pris le soin de le préciser devant les journalistes vendredi, l'ancien de la Roma peut également "jouer plus haut sur le terrain".

 

Les trois places de devant sont les plus chères avec plusieurs postulants : Gerson, ÜnderPayet, Sanchez, voire Veretout et Suarez également. Auteur d'un doublé face aux Rémois, le Colombien peut également évoluer en pointe où il faudra voir si Tudor accorde de nouveau sa chance d'entrée à Arkadiusz Milik, qui avait été le 2e buteur de l'OM en mars dernier sur la pelouse de Brest, lors de la nette victoire des Olympiens (1-4). Cédric Bakambu semble lui pour le moment réduit à un rôle de joker, et Bamba Dieng à celui de joueur cantonné sur la liste des transferts. 

Le jeu direct de Tudor face à celui de Der Zakarian

En face, Tudor découvrira une formation made en Ligue 1 avec le Brest de Michel DerZakarian, adepte d'un jeu de contre-attaque, même à domicile. Le coach brestois a décrété un inhabituel huis clos à l'entrainement pour préparer le match contre l'OM. "On a mis en place certaines choses, ce n'est pas pour le montrer aux journalistes ou aux supporters" s'est justifié le Marseillais de naissance. Der Zak' a bien étudié le jeu de l'OM de Tudor et y voit quelques failles : "Ils pressent haut, mais ils laissent des espaces aussi, ils ne pressent pas toujours à bon escient, donc c’est à nous d’être bon techniquement pour contrecarrer leur pressing et les attaquer." 

On a hâte d'être dimanche à 19h45 pour connaitre la compo de départ de Tudor et à 22h45 pour voir si le coach croate aura réussi son 2e test de la saison.