Bordeaux 1-1 OM : sauvé par le gong !

Publié le 19/11/2017 à 22:57
Bordeaux 1-1 OM : sauvé par le gong !
 A Bordeaux (Matmut Atlantique)
Ligue 1 | J13 | Dimanche 19.11.2017 | 21:00 sur Canal +
BORDEAUX

1 - 1

(MT : 1 - 0)
MARSEILLE

Arbitre : B.Millot | Temps : bien | Terrain : bien  | Spectateurs : 40 000
 De Préville (3e)  Sanson (94e)
  De Préville (22e)    Thauvin (45e)
  Kamano (61e)   M.Lopez (54e)
  Lewczuk (65e)  
  Lerager (73e)  
NOTE DU MATCH : 05/10 NOTE DE L'ARBITRE : 06/10

Ce n'est toujours pas une victoire à Bordeaux. Et cela ne restera pas un bon souvenir parce que ces Girondins étaient très faibles, mais que l'OM n'a pas réussi à se montrer supérieur dans une rencontre extrêmement faible techniquement. Toujours est-il que cela reste une grand plaisir d'éteindre à la toute dernière minute tout le Matmut Atlantique, avec une frappe de Sanson sur une remise de Mitroglou dans le coup franc de la dernière chance envoyé dans la boîte. 

Cueillis à froid

Comme la saison dernière, l'OM concède donc l'ouverture du score d'entrée. Un nouveau but en clair. Zambo Anguissa se rate complètement sur une passe plein axe. De Préville surgit, intercepte, et file au but avant d'enrouler une frappe qui trouve la lucarne de Mandanda. Bienvenue dans les Bordeaux-OM, avec cette année le coup de l'attaquant adverse qui n'a pas mis un but depuis qu'il a été recruté et qui réussit tout subitement sur sa première action. Cueillis à froid, les Phocéens essaient de réagir et prennent le jeu à leur compte face à une équipe qui ne veut plus bouger de son 4-5-1. Mais les coups francs de Payet n'apportent rien, alors que Rami n'est pas loin de provoquer un péno pour une charge sur Kamano à l'entrée de la surface. 

Sanson le sauveur

Avec Maxime Lopez qui entre à la place de Payet à la pause, l'OM reste dans son schéma, mais Sanson monte un cran plus haut. Le numéro 8 délivre presque immédiatement un caviar à Thauvin au second mais l'ailier ne parvient pas à croiser suffisamment sa reprise. Cela ne porte toujours pas ses fruits, même si les Bordelais ne tiennent qu'en grossissant les fautes de plus en plus. Ca ne passe toujours pas alors Garcia à la 73e prend un risque en sortant Zambo Anguissa pour lancer Valère Germain aux côtés de Mitroglou. Mais si les deux joueurs n'ont pas l'opportunité de jouer ensemble. Les rares ballons olympiens offensifs sont des centres et c'est à chaque fois du petit lait pour Benoît Costil. Mitroglou aura une dernière chance dans le temps additionnel mais il enverra sa frappe dans les nuages alors qu'il était dans les six mètres adverses. Heureusement, il y a une justice et c'est Morgan Sanson, le meilleur phocéen sur la pelouse, qui est récompensé. 

LE ONZE DE L'OM

Mandanda (g)
Sakai  B.Sarr 80e - Rami - Rolando - Amavi
Zambo Anguissa  Germain 73e - Sanson
Thauvin - Payet  M.Lopez 45e - Ocampos
Mitroglou
Non entrés : Pelé (g), Doria, Abdennour, Njie

 

LE ONZE DE BORDEAUX

Costil (g)
Sabaly - Lewczuk  - Toulalan - Pellenard
Otavio
Lerager  - Sankharé
Malcom - De Préville  A.Mendy 75e - Kamano  Cafu 88e
Non entrés : Prior (g), Gajic, Vada, Plasil