Découvrez le nouveau Phocéen Accès à la beta

Thuram, ça vaut vraiment le coup pour l'OM ?

Publié le 27/04/2019 à 07:00

Hier, on apprenait dans L'Equipe que le profil de Marcus Thuram plaisait en interne à l'OM. Une affirmation qui fait écho à l'éclosion de ce jeune attaquant formé à Sochaux, avec qui il n'avait marqué qu'un seul but en 43 matchs. Depuis deux ans, il porte sur ses épaules l'attaque de l'En Avant Guingamp. Est-ce suffisant pour en faire un joueur important dans le prochain mercato estival ?

"Sa marge de progression est énorme"

Cette saison, Guingamp semblait armé pour ne pas avoir à subir les affronts d'une descente avec notamment l'arrivée de Nolan Roux, qui sortait d'une saison à 16 buts avec Metz, et celle de Rony Rodellin, ex-leader d'attaque de Caen. A eux deux, ils n'auront inscrit que 4 buts. C'est finalement Marcus Thuram qui aura réalisé une bonne saison dans le désert breton. Après une saison passée à 4 buts et 3 passes décisives, il a grandement amélioré son rendement avec 12 buts et 1 passe. De quoi en faire, à 21 ans, la principale valeur marchande d'un club proche du précipice. Cet été, il devrait changer d'air, pour au moins une dizaine de millions d'euros. Capable d'évoluer sur la gauche, comme en pointe de l'attaque, il a totalement séduit notre dénicheur de pépites, Kévin Kribich : "Il faut le tenter, mais pas à n'importe quel prix. Sa marge de progression est énorme. Il est puissant, rapide, buteur et a une bonne mentalité".

Mais est-il si fort que ça ?

A un poste où l'OM a déjà recruté l'été dernier, avec le succès modéré de Nemanja Radonjic, il ne faudra plus beaucoup se tromper. D'autant qu'un tel investissement créera forcément de grosses attentes. Marcus Thuram a-t-il tout ce qu'il faut pour passer ce cap entre un club qui joue sa survie et un club attendu tous les week-ends sur toutes les pelouses de Ligue 1 ? Régis Delanoë, correspondant de So Foot en Bretagne, aime beaucoup son profil et imagine que ça pourrait le faire : "Marcus Thuram est pétri de talent. Le problème, c'est qu'il ne donne pas l'impression d'être toujours à 100 %. L'OM ? Oui, ça me semble possible. Pour lui, Guingamp est une étape avant d'aller plus haut, il ne l'a jamais caché. Il a un potentiel énorme sur le plan technique et athlétique, mais il reste à peaufiner. Je pense qu'il serait intéressé par l'OM et qu'il a potentiellement le niveau pour y jouer". Kévin Kribich lui voit quelques autres axes d'amélioration : "Il doit améliorer sa finition et son jeu aérien. Il manque aussi encore de coffre sur la durée d'un match, mais il prend ses responsabilités, comme à Paris". On se souvient de son pénalty, en toute fin de match, qui avait éliminé le PSG de la Coupe de la Ligue. Attention justement au mirage des stats. Sur ses 12 buts cette saison, quatre l'ont été sur pénalty. En tout, depuis le début de sa carrière, il n'a inscrit que 17 buts chez les pros.

Quel éventuel rôle dans le projet de l'OM ?

Alors ferait-il une bonne recrue pour l'OM Champion's Project ? Cela reste à prouver et Marseille ne pourra pas se permettre un échec dans ces postes offensifs, alors qu'une reconstruction se profile. Quel rôle lui attribuer ? S'il s'agit d'en faire un titulaire, à gauche ou devant, il risque d'être encore un peu juste. Par contre, si le but est de lui laisser le temps de s'imposer, en dosant subtilement son temps de jeu, cela pourrait avoir du sens, surtout si l'OM conserve un joueur comme Mario Balotelli pour l'épauler. Attention aussi à la concurrence dans ce dossier. Lyon avait envoyé Florian Maurice au Roudourou la semaine dernière, certainement pas pour observer Felix Eboa Eboa ou Etienne Didot. Une fois de plus, il faudra se méfier des Gones et être plus attirant, si toutefois l'OM entend bien réussir à convaincre Marcus Thuram.

> En vidéo, retrouvez ce que disaient nos intervenants sur le Talk Show au sujet de Marcus Thuram en début de saison. De quoi voir aussi que le joueur a su s'imposer aux yeux de nombreux observateurs en l'espace d'une saison.