OM : quel rôle désormais pour Caleta-Car ?

Donné partant jusqu'aux dernières minutes du mercato, le stoppeur croate a finalement refusé d'être transféré. Il est désormais loin derrière dans la hiérarchie des défenseurs centraux de l'OM, mais peut avoir encore un rôle à jouer.

Publié le 07/09/2021 à 15:00

On a rarement autant parlé d'un joueur qui n'est pas parti, et c'est le cas de Duje Caleta-Car qui a refusé les offres de Wolverhampton et Valence lors du dernier jour du mercato estival. Un refus qui a provoqué l'amertume des supporters, mais aussi de Pablo Longoria qui comptait sur cette vente afin de peaufiner l'effectif de Jorge Sampaoli. Depuis, on a parlé de rétrogradation en réserve pour le stoppeur croate, et même de sanction. Fort heureusement, cette dernière hypothèse a été rapidement écartée. En revanche, Duje se retrouve aujourd'hui cinquième dans la hiérarchie des défenseurs centraux de l'OM, derrière Saliba, Alvaro, Balerdi et Luan Peres. Résultat : zéro minute pour lui depuis le début de saison, et l'avenir ne s'annonce pas bien meilleur, même s'il pourrait avoir un rôle à jouer.

Duje Caleta-Car reste jeune (24 ans), pilier de la sélection croate, et présente toujours un profil athlétique fait pour la Premier League

En parlant d'avenir, la perspective numéro un du Croate reste quand même un départ. En effet, ce qui n'a pas marché au mois d'août pourrait le faire en janvier. Lors de ce prochain mercato, beaucoup d'équipes auront constaté leurs manques et certaines se mettront en quête d'un défenseur central, un poste rare et recherché. En dépit de sa saison dernière moyenne et de ce début de saison à vide, Duje Caleta-Car reste jeune (24 ans), pilier de la sélection croate, et présente toujours un profil athlétique fait pour la Premier League. Il ne fait aucun doute que dans quatre mois, plusieurs équipes auront besoin de renforcer ce secteur crucial de la défense, et Caleta-Car sera forcément dans leur short-list.

Imaginer en tirer 15 millions d'euros en le faisant évoluer en National 2 ou en le clouant sur le banc relève du fantasme

En attendant, le Croate reste un joueur de l'OM, et si le club a envie d'en tirer un bon prix, il n'a aucun intérêt à en faire un paria comme il en a été question sous le coup de la déception. Imaginer en tirer 15 millions d'euros en le faisant évoluer en National 2 ou en le clouant sur le banc relève du fantasme. Il va donc falloir remettre Duje sur les bons rails, et c'est possible. Déjà parce qu'il est le remplaçant naturel de William Saliba axe droit, et que le Gunner ne pourra pas disputer 50 matches cette saison. Mais aussi parce que, justement, le calendrier de l'OM va vite s'avérer infernal avec l'enchaînement des matches en semaine et le weekend. Dans ce cadre, les matches de poules de l'Europa League pourraient être d'excellentes vitrines pour exposer Duje aux yeux des clubs européens. Tout dépendra évidemment de son état d'esprit au sortir de cet épisode pénible, mais Duje-Caleta aura bien un rôle à jouer d'ici janvier.