OM : le bilan à la mi-saison des prêtés olympiens

Cette saison, l'OM a prêté Radonjic, Strootman, Benedetto, Perrin, Ahmed, Richard et Delgado. Où en sont-ils dans leurs clubs respectifs à mi-parcours ?

Publié le 28/12/2021 à 01:00

L'été dernier, afin d'alléger sa masse salariale et donner à certains éléments du temps de jeu, l'OM a prêté sept de ses joueurs avec Nemanja Radonjic, Kevin Strootman, Pipa Benedetto, Lucas Perrin, Nassim Ahmed, Richecard Richard et Pedro Ruiz Delgado. Après avoir fait un premier point sur leurs situations en octobre dernier (voir la vidéo), il est intéressant de se pencher sur leurs cas respectifs en cette trêve de mi-saison.

Encore un échec pour Kevin Strootman à Cagliari

Après 6 bons mois en prêt au Genoa, le Hollandais a pris la direction de Cagliari où l'on comptait beaucoup sur lui. A Marseille aussi, d'ailleurs, puisque son prêt de deux saisons permet au club d'économiser la moitié de son énorme salaire. Mais après des débuts très corrects, il a perdu sa place avec le nouveau coach Walter Mazzarri. De plus, une nouvelle opération au genou gauche le bloque jusqu'en février prochain. Un nouvel échec, donc, avec même des rumeurs de retour anticipé à l'OM dans la presse italienne. A ce sujet, pas de panique, c'est l'OM qui décidera si oui ou non ce prêt sera cassé.

Pour Radonjic, les années passent et les échecs aussi

L'OM et le joueur lui-même misaient beaucoup sur ce prêt au Benfica, d'autant qu'il dispose d'une option d'achat de 8 M€ qui permettrait de sauver la face, après son transfert de 12 millions (plus bonus) en 2018. Malheureusement, l'international serbe déçoit partout où il passe et c'est le cas à Lisbonne où Jorge Jesus ne compte pas sur lui. Une seule titularisation pour Radonjic en championnat et un petit but en coupe de la Ligue, pour six apparitions au total. Autant dire que pour l'option d'achat....

Benedetto fidèle à lui-même : très moyen

Sous contrat jusqu'en 2023, l'avant-centre argentin est prêté cette saison à Elche, actuel 17e de Liga. Autant dire que les espoirs soulevés lors de son arrivée de Boca Juniors ne sont plus qu'un lointain souvenir. Ils le sont d'autant plus que Pipa n'est plus titulaire depuis octobre et n'a marqué que deux buts sous ses nouvelles couleurs. Elche dispose également d'une option d'achat, mais à ce rythme-là et avec le salaire de l'Argentin, autant se préparer à un retour en juin.

Lucas Perrin est en train de devenir un vrai joueur de Ligue 1

Finalement, la seule vraie réussite n'est pas forcément celle qu'on attendait avec le prêt de Lucas Perrin à Strasbourg. Titulaire d'entrée dans la défense à trois de Julien Stéphan, il a connu un petit creux au début de l'automne avant de retrouver sa place. A 23 ans, ses prestations sont jugées solides par les observateurs du Racing et on ne serait pas surpris de le voir rester en Alsace cet été, puisque lui aussi dispose d'une option d'achat (entre 1,2 et 1,5 M€).

Pedro Ruiz Delgado, un prêt pour un pari sans risques

C'était le pari de Pablo Longoria l'été dernier. Un pari sans gros risques, puisque le jeune avant-centre espagnol (21 ans) avait été libéré par le Real Madrid. Grand espoir, le longiligne buteur n'a pas confirmé à cause de nombreuses blessures et l'OM a tenté le coup en le prêtant à Nimègue aux Pays-Bas. Apparu à trois reprises en championnat, il n'a pas encore retrouvé un niveau physique suffisant pour le plus haut niveau.

Nassim Ahmed et Richecarde Richard, deux cas à part

On parle là de deux joueurs issus de la formation et dont on ne sait pas encore s'ils joueront un jour au plus haut niveau. D'où leurs prêts respectifs à Sète et à Créteil, deux clubs de National, pour s'endurcir et gagner du temps de jeu. Richard (19 ans) n'est pas titulaire à Créteil (5 apparitions, 142 minutes de jeu). C'est mieux pour Ahmed (21 ans) à Sète, avec un statut de titulaire, que ce soit au milieu ou comme latéral gauche.