OM : Benedetto, un but et puis s'en va ?

L'attaquant argentin a marqué contre Strasbourg. Mais cela ne devrait rien changer à sa situation à l'OM en cette fin de saison, ni pour la prochaine...

Publié le 02/05/2021 à 01:00

Il s'est élevé pour placer une tête puissante contre Strasbourg. Un but qui permettait de relancer l'OM et qui laissait même penser que le club phocéen pouvait encore l'emporter sur le fil. Mais Dario Benedetto n'a même pas pris la peine de le célébrer. Il n'était pas d'humeur et ne l'était pas plus à la fin du match. Il a checké les trois personnes sur son passage et est rentré au vestiaire, tête baissée, regard noir. Pourtant, marquer est vital pour un attaquant mais on ne se fait guère d'illusions. Depuis que Jorge Sampaoli est à la tête de l'OM, Benedetto dispute en moyenne 7 minutes par match. C'est mieux que Germain mais cela reste très peu pour un avant-centre. 

 

Loin d'être couvé comme avec AVB

On aurait pu penser qu'avec la nomination d'un compatriote au poste d'entraîneur, l'ancien de Boca allait se relancer. C'est loin d'être le cas. Pourtant, Sampaoli avait offert à Benedetto ses premières capes internationales. Mais il a été loin de le couvrir à son arrivée, comme il a pu le faire avec Balerdi. Et il y a quelques jours, en conférence de presse, s'il a précisé que c'était un attaquant complet, il a surtout lâché, comme vous pouvez le voir dans la vidéo : "Dans ce moment de transition, il ne joue pas beaucoup, mais j'ai beaucoup confiance en lui, je sais que, que ce soit avec nous ou avec une autre équipe, il va encore marquer beaucoup de buts d'ici à la fin de sa carrière". On est loin du protectionnisme d'André Villas-Boas, qui était allé le convaincre après avoir vu ses matchs en Argentine, et qui faisait encore tout pour le protéger auprès de son groupe. Au point de le couper presque de ses coéquipiers, dont certains avaient du mal à comprendre pourquoi AVB s'extasiait tant sur l'attaquant argentin, même si sa compréhension du jeu a toujours été appréciée. 

 

Un attaquant plus fait pour la Liga ?

A ce rythme, même si rien n'est définitif dans le football, difficile d'imaginer Benedetto continuer à l'OM pour faire la doublure de Milik. Mais quelles solutions s'offrent à lui à 30 ans, alors qu'il lui reste deux ans de contrat au club et que les écuries européennes ne vont pas multiplier les transferts cet été ? Benedetto serait désormais proche de la Liga. Un championnat qui lui correspond davantage et où de nombreux compatriotes arrivent à se faire une place, à l'image de Lucas Boyé, Jonathan Calleri ou Guido Carrillo. Si ça se trouve, son 17e but ce vendredi avec le maillot phocéen sera peut-être un de ces derniers... Mais reste une nouvelle fois qu'avec un élément comme lui au physique délicat, tout peut encore changer avec une vraie préparation. Et si Sampaoli n'est pas chaud pour passer à un système à deux attaquants, Benedetto pourrait également postuler à une place de doublure de Dimitri Payet. En fonction des aléas d'une gestion d'effectif, cela pourrait lui octroyer un peu plus de temps de jeu. Et donc un moral en hausse...