Mercato OM : Strootman peut-il vraiment revenir à Marseille cet hiver ?

Indésirable du côté de Cagliari, Kévin Strootman peut-il être rendu à l'OM cet hiver ?

Publié le 14/11/2021 à 12:00

Si la saison passée, le prêt de Kévin Strootman au Genoa était une réussite, celui de cette saison à Cagliari ressemble plutôt à un échec. De là à imaginer le Néerlandais revenir à Marseille cet hiver ? Pas si vite.

Intéressant au Genoa, Strootman peine à Cagliari

En manque de temps de jeu la saison dernière avec l'OM, Kévin Strootman avait retrouvé des couleurs en Série A grâce à un prêt de six mois au Genoa. Avec 18 matchs disputés et quatre passes décisives, on parlait même pour lui d'un retour dans un grand club italien cet été. Finalement, l'ancien de la Roma a de nouveau été prêté, à Cagliari. Mais alors que l'on pensait que le joueur allait à nouveau convaincre, l'aventure semble tourner au vinaigre, collectivement comme individuellement. Son équipe pointe en effet à la dernière place du classement avec six points seulement, et le Néerlandais n'a disputé que deux rencontres dans leur intégralité, sans convaincre.

Kévin Strootman sur les traces de Kostas Mitroglou ?

Journaliste pour la Gazetta dello Sport, Francesco Veluzzi confiait ses dernières heures que le club sarde cherchait à mettre fin au prêt de Kévin Strootman. Le coach de Cagliari Walter Mazzari veut en effet monter une équipe commando pour aller chercher le maintien et l'ancien du Sparta Rotterdam ne ferait pas partie du projet. Mais concrètement, comment Cagliari pourrait-il casser le prêt du joueur ? Techniquement, à moins que Strootman et l'OM s'entendent, il n'existe pas de moyen de mettre fin à l'accord de prêt existant entre le club italien et l'OM et il est donc illusoire de voir Strootman se présenter sur les terrains de La Commanderie en janvier prochain. La seule solution plausible qui permettrait à Cagliari de se séparer du garçon serait qu'un autre club soit prêt à engager le Néerlandais. L'OM devrait alors donner son accord pour que le premier prêt soit cassé avant de finaliser le second, un peu comme ce qu'il s'est passé quand Galatasaray a perdu patience avec Kostas Mitroglou et que l'attaquant fut prêté dans la foulée au PSV Eindhoven. Et puis, l'OM a-t-il intérêt, afin de valoriser son joueur, à le laisser sans temps de jeu durant les six prochains mois ? Pas sûr...