Mercato OM : plutôt un prêt pour Amavi cet hiver ?

Selon la presse turque, Jordan Amavi serait sur les tablettes du Fenerbahçe en vue du prochain mercato hivernal.

Publié le 15/11/2021 à 12:00

Après avoir prolongé son contrat avec l'OM en fin de saison dernière jusqu'en juin 2025 avec un salaire très confortable, Jordan Amavi ne se voyait sans doute pas connaître une première partie de saison aussi anonyme avec l'OM. En effet, avec seulement deux petites apparitions avec l'Olympique de Marseille, l'ancien Niçois n'est pas parvenu à s'imposer aux yeux de Jorge Sampaoli qui, pourtant, ne possède pas pléthore de latéraux gauche dans son effectif. En effet, dans le système à trois centraux du coach argentin, c'est généralement Luan Peres qui tient ce rôle en position défensive. Et dans le reste du couloir, Jordan Amavi ne possède pas les qualités d'un véritable ailier à ses yeux. De quoi semer le doute dans l'esprit du joueur, et surtout en faire un partant possible lors du prochain mercato.

Le coach portugais du Fenerbahçe Vitor Pereira ne possède pas de véritable latéral gauche dans son effectif

C'est ce que pense la presse turque, pour qui Fenerbahçe se pencherait sur le dossier Amavi. Une information du quotidien Fotomac ce weekend, qui explique que le club d'Istanbul devrait être actif au mois de janvier pour renforcer son effectif. Renseignements pris, l'idée n'est pas farfelue, comme l'explique au Phocéen le journaliste spécialisé dans les transferts Ekrem Konur : "Il n'y a pas beaucoup de précisions sur ce dossier, mais le Fener cherche effectivement un latéral gauche pour cet hiver". Et pour cause : le coach portugais du géant turc Vitor Pereira manque cruellement de spécialistes à ce poste. Dans son dispositif à trois centraux, il utilise d'ailleurs généralement Ferdi Kadioglu ou Muhammed Gümüskaya comme pistons à gauche, qui sont de véritables ailiers.

"Si Amavi est intéressé, l'OM devra accepter de le prêter, car le Fener connait des difficultés financières et ne fera pas de gros transferts cet hiver"

Autre raison qui pourrait pousser Fenerbahçe à recruter un véritable latéral gauche : la perspective de changer rapidement de système, au vu des mauvais résultats récents. "Après un super début de saison, l'équipe s'est écroulée en un mois, avec une septième place aujourd'hui, explique au Phocéen le spécialiste du football turc Atakan Anil. En fait, le coach pourrait rapidement être en danger, surtout en cas de défaite dimanche prochain à Galatasaray. Il se dit en Turquie que le Fener pourrait passer à quatre vrais défenseurs, et dans cette perspective, Jordan Amavi est effectivement un élément qui correspond parfaitement. En revanche, l'OM doit accepter de le prêter, car le Fener connait des difficultés financières et il ne fera pas de gros transferts cet hiver". Reste à connaître l'avis du principal intéressé. Mais une relance de six mois dans un gros club, qui peut toujours espérer sortir des poules de l'Europa League, pourrait s'avérer une bonne solution pour tout le monde.