Découvrez le nouveau Phocéen Accès à la beta

Mercato OM : Moffi, l'option puissance de Tudor

S'il est fortement désiré par Nice, le buteur nigérian de Lorient est aussi dragué par l'OM, et même plus que ça.

Publié le 25/01/2023 à 01:00

Alors que le mercato hivernal de l’Olympique de Marseille semblait sur le point de se calmer avec l'arrivée de Ruslan Malinovskyi et la signature probable d'Ivan Ilic en juin prochain, Pablo Longoria s’est mis en tête d’attirer un nouveau renfort. Et selon toute vraisemblance, il devrait s'agir d'un avant-centre capable de décharger Alexis Sanchez à la pointe de l'attaque marseillaise. Pour cela, le profil idéal serait de trouver un déménageur, capable de se coltiner deux défenseurs centraux sur le dos. Et dans ce style, celui du Lorientais Terem Moffi sonne comme une évidence. Déjà parce qu'il claque but sur but avec les Merlus, aussi parce qu'il est très difficile à bouger, et enfin parce qu'il est jeune (23 ans) et peut encore échapper aux cadors de la Premier League.

"Un attaquant très puissant et rapide, qui prend souvent le dessus sur son défenseur, et adroit devant le but"

Mais avant de penser à la concurrence anglaise, il faut déjà voir celle de l'OGC Nice, qui avance depuis un moment sur le dossier. La dernière offre des Aiglons atteint 22 M€ bonus compris. De son côté, l'OM disposerait d'un accord avec Lorient en incluant Bamba Dieng dans le deal. Une somme rondelette dans tous les cas, mais pas si folle compte tenu des qualités du striker nigérian. Un mélange de puissance, de vitesse, et surtout un sens du but affirmé depuis son arrivée en Ligue 1 en octobre 2020 (35 en 90 apparitions avec les Merlus). C'est ce qu'explique au Phocéen Arnaud Huchet, journaliste à Ouest-France : "Lorient l'avait tout de même payé 8 M€ à Courtrai en Belgique, mais son rendement a été immédiat avec un très beau but pour son premier match face à Reims. Il a mis 13 buts dans ses 6 premiers mois et a été l'homme-clé du maintien. La saison dernière a été un peu compliquée, mais l'équipe ne jouait pas bien. Là, avec les bons résultats, on voit un attaquant très puissant et rapide, qui prend souvent le dessus sur son défenseur, et adroit devant le but. Ce n'est pas qu'un bulldozer, il est habile techniquement. Enfin, c'est un garçon très agréable dans un groupe. Une belle découverte".

"Il y a effectivement un intérêt de l'OM pour Moffi, et les dirigeants marseillais ont proposé d'intégrer Bamba Dieng dans leur offre"

De quoi agiter les radars de Pablo Longoria qui, s'il est capable d'aller chercher des joueurs n'importe où, regarde évidemment la Ligue 1. D'autant plus qu'il a eu tout le loisir d'étudier Terem Moffi lors de la victoire face à Lorient le 14 janvier dernier, où le Nigérian avait ouvert le score d'une somptueuse reprise de volée. Le FC Lorient doit donc composer avec les offres de Nice, Southampton, West Ham et maintenant celle de l'OM, qui n'est pas encore véritablement chiffrée, mais qui comprend donc Bamba Dieng dans l'opération. "Il y a effectivement un intérêt de l'OM pour Moffi, et les dirigeants marseillais ont proposé d'intégrer Bamba Dieng dans leur offre, confirme Arnaud Huchet. De son côté, Lorient cherche un remplaçant à Dango Ouatarra, qui a un peu le même profil. Mais pour le moment, c'est Nice qui conserve un avantage, car le joueur veut y aller, même si on ne connait pas sa position sur l'OM. Ce qui est sûr, c'est que Lorient souhaite le vendre maintenant, car il lui reste un an et demi de contrat." Lorient qui attend une trentaine de millions en tout, mais qui devrait plier pour l'offre la plus intéressante d'ici le 31 janvier. Sans compter le choix de Moffi qui sera aussi déterminant, et là, on se dit que l'OM peut largement faire la différence.

"Il y a effectivement un intérêt de l'OM pour Moffi, et les dirigeants marseillais ont proposé d'intégrer Bamba Dieng dans leur offre"

De quoi agiter les radars de Pablo Longoria qui, s'il est capable d'aller chercher des joueurs n'importe où, regarde évidemment la Ligue 1. D'autant plus qu'il a eu tout le loisir d'étudier Terem Moffi lors de la victoire face à Lorient le 14 janvier dernier, où le Nigérian avait ouvert le score d'une somptueuse reprise de volée. Le FC Lorient doit donc composer avec les offres de Nice, Southampton, West Ham et maintenant celle de l'OM, qui n'est pas encore véritablement chiffrée, mais qui comprend donc Bamba Dieng dans l'opération. "Il y a effectivement un intérêt de l'OM pour Moffi, et les dirigeants marseillais ont proposé d'intégrer Bamba Dieng dans leur offre, confirme Arnaud Huchet. De son côté, Lorient cherche un remplaçant à Dango Ouatarra, qui a un peu le même profil. Mais pour le moment, c'est Nice qui conserve un avantage, car le joueur veut y aller, même si on ne connait pas sa position sur l'OM. Ce qui est sûr, c'est que Lorient souhaite le vendre maintenant, car il lui reste un an et demi de contrat." Lorient qui attend une trentaine de millions en tout, mais qui devrait plier pour l'offre la plus intéressante d'ici le 31 janvier. Sans compter le choix de Moffi qui sera aussi déterminant, et là, on se dit que l'OM peut largement faire la différence.

"Il y a effectivement un intérêt de l'OM pour Moffi, et les dirigeants marseillais ont proposé d'intégrer Bamba Dieng dans leur offre"

De quoi agiter les radars de Pablo Longoria qui, s'il est capable d'aller chercher des joueurs n'importe où, regarde évidemment la Ligue 1. D'autant plus qu'il a eu tout le loisir d'étudier Terem Moffi lors de la victoire face à Lorient le 14 janvier dernier, où le Nigérian avait ouvert le score d'une somptueuse reprise de volée. Le FC Lorient doit donc composer avec les offres de Nice, Southampton, West Ham et maintenant celle de l'OM, qui n'est pas encore véritablement chiffrée, mais qui comprend donc Bamba Dieng dans l'opération. "Il y a effectivement un intérêt de l'OM pour Moffi, et les dirigeants marseillais ont proposé d'intégrer Bamba Dieng dans leur offre, confirme Arnaud Huchet. De son côté, Lorient cherche un remplaçant à Dango Ouatarra, qui a un peu le même profil. Mais pour le moment, c'est Nice qui conserve un avantage, car le joueur veut y aller, même si on ne connait pas sa position sur l'OM. Ce qui est sûr, c'est que Lorient souhaite le vendre maintenant, car il lui reste un an et demi de contrat." Lorient qui attend une trentaine de millions en tout, mais qui devrait plier pour l'offre la plus intéressante d'ici le 31 janvier. Sans compter le choix de Moffi qui sera aussi déterminant, et là, on se dit que l'OM peut largement faire la différence.