Mercato OM : McNulty, la génération dorée irlandaise

En plus de pister les très connus Almada ou Guendouzi, Pablo Longoria garde un oeil sur de jeunes joueurs en devenir qui pourraient être une opportunité pour l'OM comme Anselmo Garcia McNulty.

Publié le 06/06/2021 à 01:00

Au milieu des Gerson, Raspadori, Almada ou Guendouzi, ce n'est pas vraiment la piste la plus appétissante de ces derniers jours, mais elle mérite le détour. L'OM serait en effet dans le coup pour convaincre Anselmo Garcia McNulty, jeune défenseur de Wolfsbourg, de rejoindre les rangs olympiens. L'occasion d'en savoir un peu plus sur ce jeune joueur au parcours singulier et qui a tout d'une belle trouvaille, au moins sur le papier.

A seulement 18 ans, changer d'environnement ne lui ferait pas peur

La piste McNulty a tout pour séduire les fans de Football Manager dont Longoria raffole lui-même : le joueur est un rookie (18 ans), peu connu du grand public, international avec les jeunes de sa sélection irlandaise et possiblement libre de tout engagement dans quelques semaines. Un bon coup pour le futur assuré ? Sébastien Berlier, grand spécialiste du football irlandais et créateur de Football Irlandais sur Twitter, en dit plus sur le garçon pour Le Phocéen : "Etant en relation avec l'entourage des jeunes irlandais et des clubs des U16 aux U21, McNulty est loin de m'être inconnu. Il fait partie d'une nouvelle génération de bi-nationaux hors Angleterre. Il tranche d'ailleurs avec le parcours classique d'un jeune irlandais qui file souvent en académie en Angleterre faire ses gammes avant de tenter de percer en pro. McNulty est né en Espagne et a une mentalité de sudiste. Hormis pour ses stages ou quelques vacances, il n'a jamais vécu en Irlande." Une mentalité sudiste qui pourrait plaire à Marseille mais aussi et surtout une belle capacité d'adaptation, à seulement 18 ans : "Il a rejoint Wolfsbourg il y a deux ans et est déjà devenu leur capitaine en U19. A son âge, il parle déjà l'anglais, l'espagnol et l'allemand. Changer d'environnement ne lui ferait pas peur."

Il fait partie de la nouvelle génération dorée irlandaise

Et puis, il y a les qualités footballistiques. S'il faut rester réservé quand on parle de jeunes garçons de 18 ans, rien n'empêche de constater qu'il a le profil pour progresser encore, et beaucoup : "Malgré son gabarit (1,87m), il est assez rapide. Il est capable de se faire respecter dans les airs, de marquer des buts. Chez les jeunes, je l'ai déjà vu aligné au poste de latéral gauche, car il n'est pas maladroit, techniquement, pour un défenseur." Soit un éventail de qualités qui a certainement poussé Pablo Longoria et son staff à activer leur réseau de scouts en Allemagne, sachant que le garçon est également très bien connu des recruteurs en Italie. McNulty fait en effet partie d'une génération irlandaise qui sait s'exporter très jeune à l'instar de Gavin Bazunu (18 ans) enrôlé par City, ou Andrew Omobamidele (18 ans), déjà titulaire à Norwich.

Depuis Cascarino, aucun Irlandais n'a évolué en Ligue 1

Le joueur, surclassé avec les U21 et actuellement en stage avec sa sélection avant l'Euro de sa catégorie, est en tout cas à un carrefour dans sa jeune carrière : doit-il prolonger en Allemagne ou tenter le grand saut ailleurs ? "Quel que soit son futur club, je pense qu'il doit, dans un premier temps, intégrer une réserve et terminer d'y faire ses classes et de tenter quelques apparitions dans le groupe pro au fil du temps", continue Sébastien. Depuis l'ancien (et phénoménal) buteur marseillais Tony Cascarino, aucun autre irlandais n'a en tout cas évolué en Ligue 1, ce qui pourrait bien changer dans le futur avec le Brexit, qui interdit aux moins de 18 ans irlandais de signer en Premier League. Soit un profil parfait selon les critères de l'OM de demain, qui se veut être un savant mélange entre joueurs confirmés, Espoirs, minots marseillais et jeunes talents encore en apprentissage, pourquoi pas venus d'ailleurs. Reste à savoir si le board olympien passera réellement à l'action.