Mercato OM : les postes à surveiller sur le marché cet hiver pour Longoria

Alors que les premières rumeurs mercato commencent à fleurir, l'OM a-t-il intérêt à se pencher sur certains postes pour se renforcer en vue de la deuxième partie de saison ?

Publié le 16/11/2021 à 15:00
Mercato OM : les postes à surveiller sur le marché cet hiver pour Longoria

Après treize journées de Ligue 1 et quatre d'Europa League, le bilan provisoire de l'Olympique de Marseille présente plusieurs lectures. La première est celle d'une équipe qui a démarré pied au plancher, avec des résultats et surtout un style de jeu qui a récolté les louanges de tous les observateurs de notre championnat. Une véritable patte Sampaoli, accompagnée de belles révélations sur le plan individuel comme Saliba, Guendouzi, Ünder ou Pau Lopez concernant les recrues, ou la satisfaction de voir des Payet, Rongier ou Kamara au meilleur de leur forme. À côté de ça, il y a la lecture des chiffres et le constat que l'OM peine à tenir ce rythme soutenu, notamment avec ce calendrier infernal depuis son entrée en coupe d'Europe. Une baisse de régime constatée sur les résultats, mais aussi sur une animation offensive en chute libre. En gros, l'OM joue bien, mais marque - et donc gagne - beaucoup moins.

Connaissant l'appétit de Jorge Sampaoli en matière de mercato, on peut déjà commencer à y réfléchir

Un dernier constat assez étonnant, puisque l'on prévoyait exactement l'inverse avec le retour tant attendu d'Arkadiusz Milik. Sans y voir de relation de cause à effet, le Polonais n'a pas déclenché l'avalanche de buts que l'on prévoyait. Du coup, l'OM doit-il corriger ses manques au mercato d'hiver ? On serait tenté de dire oui, et connaissant l'appétit de Sampaoli pour les mercatos, on peut déjà commencer à y réfléchir. Pour en revenir à l'attaque en berne de l'OM, doit-on y voir l'occasion d'ajouter du sang neuf en pointe ? La question peut certes se poser, mais on sait aussi que Milik revient d'une longue blessure et que son démarrage au petit trot n'a rien d'étonnant. De plus, le poste du Polonais est couvert par le nouvel international sénégalais Bamba Dieng et peut aussi l'être par un Dimitri Payet très inspiré où qu'il soit, y compris en faux neuf. La pointe ne nous semble donc pas être une priorité absolue pour ce marché hivernal, même s'il n'est pas interdit d'y jeter un coup d'oeil.

Il y a matière à réflexion sur un côté gauche où De la Fuente et Luis Henrique semblent encore un peu tendres

Concernant le milieu de terrain, il n'y a pas le feu non plus. Avec un Guendouzi flamboyant, un Kamara égal à lui-même, un Rongier plus précieux que jamais et un Pape Gueye qui étrenne lui aussi ses galons d'international, l'OM est paré à ce niveau. La question se pose plus pour les excentrés du milieu de Sampaoli, où Pol Lirola peine à trouver sa vraie carburation (il ne joue pas forcément à son poste). Même chose pour un Gerson qui tarde à s'adapter au rythme européen et qui, lui aussi, est aligné au gré des besoins. Un peu plus haut, il n'y a évidemment aucune interrogation sur le formidable Cengiz Ünder à droite. En revanche, il y a matière à réflexion sur un côté gauche où De la Fuente et Luis Henrique semblent encore un peu tendres, en dépit de fulgurances notables. Sachant l'importance des ailiers dans le système de Sampaoli, il faudra garder un oeil sur ce secteur.

Pas de besoins dans l'axe de la défense. En revanche, il y a des interrogations dans les couloirs

La défense est, enfin, la ligne qui pourrait le plus bouger. Pas forcément dans l'axe où Sampoali dispose d'une tripotée de centraux de très bon niveau avec Saliba, Caleta-Car, Luan Peres, Alvaro et Balerdi. C'est bien sûr dans les couloirs qu'il y a des interrogations. On ne s'y attendait pas, d'ailleurs, puisque la présence de Lirola à droite et Amavi à gauche coulait de source. Mais le premier semble avoir perdu beaucoup de confiance dans des rôles hybrides pas forcément taillés pour lui. Quant au second, il ne fait clairement plus partie des choix de Sampaoli. Le marché des latéraux est donc peut-être à surveiller. Et pour en revenir aux centraux (en défense et au milieu), les départs possibles de Caleta-Car et Kamara doivent nous maintenir en alerte. Enfin, pas la peine d'évoquer le poste de gardien, avec un duo Pau Lopez-Mandanda qui ne souffre d'aucune discussion.