Mercato OM : faut-il en vouloir à Caleta-Car ?

Le stoppeur croate a refusé les offres de Wolverhampton et Valence mardi soir, privant ainsi l'OM d'une rentrée d'argent qui lui aurait permis de boucler son mercato.

Publié le 01/09/2021 à 12:00

En janvier dernier, Duje Caleta-Car attendait le signal de l'OM pour signer en faveur de Liverpool. En vain, puisque le club olympien refusait de laisser partir son international croate. Ce dernier a-t-il rendu la monnaie de la pièce hier mardi, Caleta-Car refusant deux offres de Wolverhampton et Valence qui auraient permis à l'OM de boucler son mercato ? Peut-être, mais ce n'est pas le débat. La véritable question à se poser concernait plutôt la nature de ces offres et les perspectives qu'elles offraient au joueur pour la saison. Le salaire était-il à la hauteur de ce qu'il attendait ? Etait-il assuré d'avoir une place de titulaire ? Et enfin, le challenge sportif lui convenait-il ? Duje répondra peut-être à ça dans les jours qui viennent, mais son refus indique clairement que ces deux propositions ne lui convenaient pas. Il a donc choisi de poursuivre son aventure entamée il y a trois ans à l'OM.

Le club comptait sur son transfert pour boucler les derniers ajustements de son mercato

Tout au long de cette soirée, et surtout lors de son dénouement à minuit, le Croate a eu les oreilles qui sifflaient. Il faut dire que si le club comptait sur son transfert pour boucler les derniers ajustements de son mercato, les supporters allaient dans le même sens, et ne se privaient pas de le dire sur les réseaux sociaux. Si l'OM n'a pas pu enregistrer le prêt d'Amine Harit, c'est de sa faute. Si l'OM n'a pas de doublures aux postes d'avant-centre et de latéral gauche, c'est de sa faute aussi. On pourrait mettre dans le même sac les refus de Bouba Kamara pour Newcastle ou Wolverhapton, qui privent également l'OM d'une somme à peu près équivalente (environ 15 M€), mais le jeune Marseillais a eu droit à un peu plus de mansuétude. Pourtant, le jeune milieu sera gratuit dès le mois de janvier, alors que le Croate dispose encore de deux années de contrat. Mais Bouba est un titulaire indiscutable de Sampaoli, ce qui n'est plus du tout le cas de Caleta-Car.

Peut-on en vouloir vraiment à un joueur de ne pas signer dans des clubs qui ne l'attirent pas ?

L'OM se retrouve donc avec un joueur dont il ne voulait plus, et sans les 15 millions potentiels qu'aurait pu rapporter son transfert. Faut-il pour autant accabler Duje de tous les maux ? On pourrait dire oui, sous le coup de la déception et dans le feu de cette soirée pas comme les autres. Mais, peut-on en vouloir vraiment à un joueur de ne pas signer dans des clubs qui ne l'attirent pas ? Il y a de quoi relativiser notre jugement, et heureusement. De plus, l'histoire est loin d'être terminée. Déjà parce que le contrat de Duje court jusqu'en juin 2023, qu'il y a un nouveau mercato dans quatre mois, et qu'il y a également une coupe du monde l'an prochain. Caleta-car a bien l'intention de la jouer avec la Croatie, et il serait donc étonnant de le voir traverser une saison blanche dans cette perspective. Il n'a que 24 ans, un joli pedigree international, et de nombreux clubs auront des ajustements à effectuer cet hiver. Son départ n'est donc reporté que de quelques mois, et nous pourrons tous passer à autre chose, non ?