Mercato OM : et si on prêtait Luis Henrique cet hiver ?

Peu utilisé par Jorge Sampaoli, le jeune ailier brésilien a du mal à valider les promesses de sa fin de saison dernière. Et si sa construction passait par un prêt cet hiver ?

Publié le 16/11/2021 à 12:00

Arrivé la saison dernière avec l'étiquette de "pépite" capable d'évoluer ailier gauche comme à la pointe de l'attaque, Luis Henrique est monté en puissance mois après mois. Un processus qui a démarré plutôt mollement au vu de son très jeune âge, mais qui s'est affiné à partir de l'hiver. On a certes compris qu'il n'était pas question de faire du jeune Brésilien une solution à la pointe de l'attaque, comme cela nous avait été vendu au départ, mais sa puissance et sa capacité à déborder et centrer sont apparues au grand jour. Après une belle deuxième partie de saison (19 matchs en Ligue 1 la saison passée pour 5 passes décisives, le tout en 666 minutes de jeu), le jeune transfuge de Botafogo s'est hissé au rang des belles révélations du championnat. De quoi postuler à un rôle bien plus consistant dans l'optique de la saison actuelle.

Là où son concurrent Konrad de la Fuente a parfois réussi à tirer son épingle du jeu, Luis Henrique n'a guère flambé

Malheureusement, concernant cette dernière promesse, on reste sur notre faim. En effet, alors qu'il avait tout pour être le piston gauche du onze de Jorge Sampaoli, Luis Henrique n'est pas encore au rendez-vous avec l'OM, et son temps de jeu s'en ressent. 304 minutes pour onze apparitions, et aucune action décisive dans un système qui fait pourtant la part belle aux ailiers. Là où son concurrent Konrad de la Fuente a parfois réussi à tirer son épingle du jeu, Luis Henrique n'a guère flambé. Et lorsqu'il a été titularisé, comme il y a quinze jours face à Nice (1-1), c'était dans un rôle plutôt ingrat. "L'idée du plan initial était d'avoir un 5-3-2 pour défendre et un 3-2-5 pour attaquer, expliquait alors Sampaoli. On a aligné les ailiers un peu plus bas que d'habitude face aux latéraux de Nice qui mettent beaucoup de pression. C'était le plan du match". Un plan qui a valu au pauvre Luis Henrique un 3,4 de moyenne générale et des interrogations sur sa progression.

La perspective de le voir jouer chaque weekend réamorcerait forcément sa progression, à un âge où l'on doit accumuler du temps de jeu

Depuis, on n'assiste évidemment pas à un "Luis Henrique Bashing" de la part des supporters olympiens, mais à de nombreuses questions sur son avenir à court terme. En effet, beaucoup se demandent si l'OM ne ferait pas mieux de prêter l'espoir brésilien cet hiver. La question n'est pas idiote, car la perspective de le voir jouer chaque weekend réamorcerait forcément sa progression, à un âge où l'on doit accumuler du temps de jeu (19 ans). Au vu de ses qualités incontestables et constatées par tout le monde en fin de saison dernière, la possibilité de se doter d'une telle arme intéresserait beaucoup de monde. Possiblement à l'étranger, mais le cadre le plus intéressant pour l'OM serait de le voir poursuivre son ascension en France. Dans un club de milieu de tableau ou luttant pour le maintien, comme Metz, Brest ou Reims par exemple, mais aussi dans un club ambitieux de Ligue 2. Cette dernière option est d'ailleurs intéressante, dans la mesure où le joueur ne risquerait pas de se retrouver en travers de la route de l'OM, mais surtout parce que le haut du tableau de la L2 constituerait un vrai terrain de jeu pour Luis Henrique, avec des formations de très bon niveau comme comme Toulouse, Auxerre, Sochaux ou Le Havre. L'essentiel étant pour Luis Henrique de travailler avec un bon coach et surtout de jouer un vrai rôle dans un cadre compétitif. Qu'en pensez-vous ?