Découvrez le nouveau Phocéen Accès à la beta

Mercato OM : et si Longoria se penchait sur le dossier Enzo Le Fée ?

Focus sur le jeune milieu lorientais qui affole la Ligue 1.

Publié le 01/12/2022 à 01:00

Lors du mercato hivernal à venir, Pablo Longoria et Igor Tudor vont certainement se pencher sur le secteur offensif, mais aussi sur les traditionnelles opportunités à faire sur des joueurs d'avenir. Cela tombe bien, puisqu'il en est un qui coche les deux cases. Il s'agit du milieu offensif du FC Lorient Enzo Le Fée (22 ans). Formé à l'académie des Merlus dès l'âge de 8 ans, ce Breton pur beurre a été découvert lors de ses premiers pas en Ligue 2 il y a trois ans. Un gamin pas bien grand (1m70) et pas bien épais, mais hyperactif et complètement dédié au jeu dans les espaces et aux passes lasers qu'il distille pour ses attaquants. Rapidement titulaire, il est alors sélectionné chez les U20, puis les Olympiques et enfin avec les Espoirs, qu'il n'a pas quittés depuis.

"Je suis fan de ce joueur, je l'avais mis dans une liste de jeunes joueurs à recruter lorsque j'étais à Watford en 2020"

Enzo Le Fée est donc un pilier du jeu lorientais depuis deux ans, mais la Ligue 1 le découvre véritablement aujourd'hui grâce à la formidable saison des Merlus. Et Pablo Longoria ? Le président marseillais l'a évidemment coché dans ses cahiers depuis longtemps, mais ces derniers jours, plusieurs médias évoquent son nom comme cible potentielle de l'OM pour ce mercato d'hiver. Une bonne idée ? "Je suis fan de ce joueur, explique l'ancien milieu olympien Éric Roy. Tellement fan, que je l'avais mis dans une liste de jeunes joueurs à recruter lorsque j'étais à Watford en 2020. Il commençait à jouer avec Lorient et montrait déjà de très belles choses. Après, est-ce qu'il entrerait dans les critères d'Igor Tudor, à faire du marquage individuel tout-terrain sur un adversaire direct ? Je ne suis pas sûr. C'est un vrai joueur de ballon, dans un système lorientais de travail en zone qui est un peu l'inverse de ce qui se fait à l'OM".

Les Allemands, et particulièrement le Bayer Leverkusen, sont sur le coup. Tout comme l'OGC Nice

Pas forcément un profil adapté aux critères de l'instant, mais existe-t-il vraiment des critères lorsqu'on parle de talents au-dessus de la moyenne ? Car Enzo Le Fée en est un, et les recruteurs européens le savent. Les Allemands, et particulièrement le Bayer Leverkusen, sont sur le coup. Tout comme l'OGC Nice qui fait le forcing. Reste à savoir si le joueur acceptera de quitter Lorient en cours de saison, ou s'il faut déjà se positionner pour cet été. Car il y aura du monde, sachant que son contrat se termine en juin 2024. En attendant, Pablo Longoria va certainement se tenir aux aguets, lui qui doit penser à un possible remplaçant en cas de départ de Gerson, et qui doit aussi penser à la succession de Dimitri Payet. Le Fée le dit lui-même : "Je suis amoureux du foot, je ne serais rien sans lui", comme l'expliquait récemment au Télégramme ce fan d'Andrés Iniesta et du Barça. Et il suffit de le regarder jouer pour comprendre...