Mercato OM : et si Kamara servait de monnaie d'échange ?

La Roma s'intéresse à Bouba Kamara ces dernières semaines. Et si l'OM se servait du joueur comme monnaie d'échange ?

Publié le 18/01/2022 à 08:11

Si rien n'est définitif concernant les sanctions de la FIFA contre l'OM et Pape Gueye suite au vrai-faux transfert du joueur à Watford, la menace est bien réelle. Aussi, si d'aventure le club olympien était privé de mercato l'été prochain, n'aurait-il pas intérêt à réaliser quelques coups d'ici là ?

McCourt a déjà remis de l'argent la saison dernière et peu d'Olympiens à vendre sont "bankables"

Forcément, il n'y a pas mille solutions pour cela. On peut imaginer que Frank McCourt remette de l'argent au pot dès cet hiver, mais l'Américain l'a déjà fait la saison passée comme nous vous l'annoncions dès le mois de février sur Le Phocéen. Aussi, il parait peu probable que le propriétaire du club remette si tôt la main à la poche. En revanche, en plus de la vente éventuelle de Duje Caleta-Car cet hiver, il existe peut-être un coup à jouer entre le club olympien et la Roma et il concerne deux joueurs que l'OM compte conserver la saison prochaine : Pau Lopez et Cengiz Under.

Et si Kamara faisait baisser les prix de Lopez et Under ?

Si l'option d'achat de Pau Lopez est activée depuis ses 20 matchs sous le maillot olympien (12 millions d'euros), Cengiz Under dispose lui aussi d'une ligne spéciale dans son contrat de prêt, ficelé l'été dernier. Le contrat du Turc dispose en effet d'une clause d'achat obligatoire dont toutes les conditions ne sont pas connues, mais qui est de son côté estimée à 8 millions d'euros. Aussi, l'OM ne serait-il pas inspiré de tenter une "négociation de groupe" pour ces deux joueurs en échange d'un geste dans un éventuel transfert de Boubacar Kamara à la Roma ? Si pour le moment, le board marseillais n'a pas creusé la question, rien ne dit que ce ne sera pas le cas dans les prochains jours et cela pourrait s'avérer intéressant pour le budget du club...