Mercato OM : comment Longoria a réussi à dribbler la DNCG

Alors que l'OM est en difficulté financièrement, le président olympien traverse son mercato sur les chapeaux de roue.

Publié le 19/01/2022 à 10:36

Alors que le mercato hivernal n'est pas encore terminé, l'OM s'est déjà offert un buteur aux références européennes et un latéral gauche international d'envergure internationale.

En effet, avec transfert libre de Cedric Bakambu et l'arrivée de Sead Kolasinac à l'OM en provenance d'Arsenal (libre également), Pablo Longoria a encore frappé fort, alors que l'OM est sous surveillance de la DNCG avec un encadrement de sa masse salariale.

Ce mercredi, L'Équipe explique que le salaire du latéral bosnien a été réduit par rapport à ses demandes initiales (2 M€ net annuels) et sera revu à la hausse la saison prochaine. Même chose avec l'ancien buteur de Villarreal, qui sera automatiquement augmenté lui aussi l'été prochain.

La masse salariale ne se voit ainsi pas trop impactée, d'autant que l'OM économise aussi avec le prêt d'Amavi à Nice, même s'il continue de payer plus de la moitié de son salaire et le départ imminent de Pipa Benedetto à Boca Juniors.